U-758

'Struppi'


 Type 
VII C
Chantiers de construction
Kriegsmarine-Werft à Wilhelmshaven
Mise sur cale le 18 Mai 1940
Lancé le 01 Mars 1942
Mise en service le 05 Mai 1942
Affecté à
6.U-Flottille, à Dantzig/Saint-Nazaire de Mai 1942 à Octobre 1944 (Ausbildungsboot/Frontboot)
33.U-Flottille, à Flensburg d'Octobre 1944 au 24 Mars 1945 (Ausbildungsboot)
Commandant
K.L. Helmut MANSECK du 05 Mai 1942 au 03 Avril 1944
O.L. Hans-Arend FEINDT d'Avril 1944 au 16 Mars 1945.
Nombre de patrouilles
- 7 -
Du 14 Novembre 1942 au 24 Décembre 1942, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. Le 29 Novembre 1942, l'U-758 rejoint d'autres U-Boote pour former le groupe "Panzer" à 800 nautiques à l'Ouest de la Manche en attente des convois ONS. Des contacts avec les hydrophones et les radars indiquent la présence d'un convoi pas très loin. Le groupe part à sa recherche vers le Sud-Ouest. Quand aucun des U-Boote du groupe "Panzer" ne le trouve, le groupe continue vers le Sud-Ouest et le 04 Décembre 1942, faute d'avoir trouvé le convoi, les U-Boote arrêtent la recherche à l'Est de Terre-Neuve. Ce soir-là l'U-524 (K.L. Walter Freiherr von STEINAECKER) capte des conversations radio qui confirment la présence du convoi près de leur zone. Le groupe "Panzer" fait mouvement vers le Nord-Est à grande vitesse pour l'intercepter. Le 06 Décembre 1942, l'U-524 signale le convoi Halifax 217 (HX 217) au Sud du Groenland, mais il perd le contact à cause d'une mauvaise visibilité. Ce convoi est composé de trente trois navires marchands escorté par le British Escort Group 6 (destroyer "Fame", destroyer polonais "Burza", quatre corvettes (3 norvégiennes, une britannique) et le navire de sauvetage "Perth"). Le convoi est retrouvé le lendemain mais l'U-135 (O.L. Heinz SCHÜTT), l'U-254 (K.L. Hans GILARDONE), l'U-439 (K.L. Wolfgang SPORN) et l'U-465 (K.L. Heinz WOLF) sont obligés de plonger à cause du "Liberator" 'B' du Sqn 120 piloté par le S/Ldr T.M. BULLOCH). Le matin du 08 Décembre 1942, l'U-758 revendique un coup au but sur un vapeur, il lui tire une salve de cinq torpilles, mais le coup au but n'est pas confirmé. Dans les premières heures du 10 Décembre 1942, il revendique de nouveau trois bâtiments du convoi, mais aucun n'est confirmé. Arrivé près de l'Islande il tombe sur une forte escorte aérienne et l'opération est abandonnée. Seulement deux navires sont coulés pour deux U-Boote envoyés par le fond (l'U-254 et l'U-611). Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 14 Février 1943 au 30 Mars 1943, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique. Le 21 Février 1943, l'U-664 (O.L. Adolf GRAEF) signale le convoi ONS 167 à l'Est-Sud-Ouest de l'Irlande. L'U-758 et cinq autres U-Boote reçoivent l'ordre de former le groupe "Sturmbock" pour opérer contre ce convoi. L'U-664 envoie par le fond deux bâtiments le soir du 21 Février 1943. Mais lors de sa deuxième approche en compagnie de l'U-758, tôt le lendemain, les deux U-Boote sont obligés de plonger. Les autres U-Boote du groupe sont trop loin pour attaquer le convoi. À partir du 24 Février 1943, les six U-Boote forment une nouvelle ligne de patrouille "Wildfang", à l'Est de Terre-Neuve pour intercepter le convoi ONS 167. Le convoi n'est pas aperçu et l'opération se termine le 25 Février 1943. Début Mars 1943, l'U-84 (K.L. Horst UPHOFF), l'U-664 (O.L. Adolf GRAEF) et l'U-758 rejoignent le groupe "Burggraf". Le 07 Mars 1943, ils reforment un nouveau groupe le "Raubgraf" au Nord-Est de Terre-Neuve. Le groupe fait route vers le Nord jusqu'au 10 Mars 1943, puis vers le Nord-Ouest pendant deux jours, à la recherche du convoi ONS 169, mais il ne le trouve pas. Le 13 Mars 1943, le convoi ON 170 est signalé brièvement et bien que le temps soit mauvais, il est décidé de le poursuivre. Une forte escorte aérienne et un rapport signalant l'approche du convoi SC 122 font que les opérations contre le convoi ON 170 sont annulées. Au cours de la soirée du 15 Mars 1943, un U-Boote du groupe "Raubgraf" se trouvant au Sud de la ligne de patrouille signale un destroyer. Ce qui conduit à une recherche infructueuse du convoi. Vers la fin de la matinée du 16 Mars 1943, les U-Boote du groupe "Raubgraf" sont en contact avec un convoi et plus tard le même jour un second convoi est signalé qui navigue en parallèle du premier mais à une vitesse plus lente. Le second convoi est le convoi SC 122 et le premier signalé l'Halifax 229 (HX 229). Tôt le 17 Mars 1943, l'U-758 attaque le convoi HX 229. Il envoie par le fond un hollandais et endommage un américain. Ce dernier est coulé huit heures après par l'U-91 (K.L. Heinz WALKERLING). L'U-758 prêtant un coup au but sur un pétrolier, c'est peut-être le M.V. "Magdala", un hollandais, mais ce n'est pas confirmé. Les opérations contre les deux convois prennent fin le 20 Mars 1943, à l'Ouest de l'Irlande. C'est la plus grande action de la 2ème guerre mondiale contre les convois, avec vingt et un navires coulés et seulement un U-Boot perdu (l'U-384 : O.L. Hans-Achim von ROSENBERG-GRUSZCYNSKI). À partir du 19 Mars 1943, il est possible que l'U-758 ait été ravitaillé par l'U-463 (K.K. Leo WOLFBAUER) dans l'Atlantique Nord pour son retour vers la France. Arrivée à Bordeaux. (7)
Du 15 Mai 1943 au 16 Mai 1943, départ de Bordeaux, arrivée à Bordeaux.
Du 26 Mai 1943 au 25 Juin 1943, départ de Bordeaux pour l'Atlantique. En transit le 08 Juin 1943, l'U-758 signale un destroyer à l'Ouest des Açores, c'est un de l'escorte du convoi UGS 9. Ce convoi est composé de soixante dix neuf bâtiments marchands escorté par quatorze navires de guerre. Il est parti le 28 Mai 1943 de New York City pour Port Saïd. Le porte-avions d'escorte U.S.S. "Bogue" est avec le convoi, l'armement expérimental de U-758 est sur le point d'être testé. Le soir du 08 Juin 1943, l'U-758 est repéré en surface par un "Avenger" provenant du "Bogue", piloté par le Lt L.S. BALLIETT. En face d'une 'Flak' intense, l'avion lâche quatre charges de profondeur qui tombent au large. L'U-758 fait ensuite route vers le Sud-Ouest, il est de nouveau attaquer par un "Avenger" piloté par le Lt W.S. FOWLER qui se retrouve lui aussi en face d'une 'Flak' intense. Quatre autres charges de profondeur sont lancées. L'avion est touché et gravement endommagé. Son radio est blessé. FOWLER réussit à revenir sur le "Bogue". L'U-758 est encerclé lentement en surface et plusieurs "Wildcat" le mitraillent mais sont repoussés. Un piloté par le Lt P. PERABO a deux canons hors de combat. Le troisième piloté par le Lt F.D. FOGDE s'approche et lâche des charges de profondeur, l'U-758 plonge. Dix minute plus tard, il refait surface et ouvre un feu nourri contre les avions qui l'encerclent. Après qu'il est de nouveau plongé, PERABO le mitraille deux fois avec son "Wildcat". Les pilotes signalent qu'aucune assistance de surface n'est nécessaire et trois bâtiments d'escorte en approche sont rappelés. L'U.S.S. "Clemson" est ensuite envoyé sur zone, mais sa seule attaque avec des charges de profondeur n'a pas causé d'autres dommages au bateau. Dans les premières heures du 09 Juin 1943, l'U-758 refait surface pour recharger ses batteries, puis il est dirigé pour un rendez-vous avec l'U-118 (K.K. Werner CZYGAN) autour du 10 Juin 1943, en vue d'un transbordement d'onze membres de l'équipage blessés lors des dernières attaques. L'U-118 est envoyé par le fond le 12 Juin 1943 et quelques survivants sont recueillis par l'U-758. Les performances de l'U-758 contre les attaques d'avions sont jugées suffisantes pour augmenter l'armement et les conversions en U-Flak peuvent commencées. L'U-758 fait route vers la France. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 01 Septembre 1943 au 24 Octobre 1943, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. L'U-758 est un des quatorze U-Boote qui forment le groupe "Leuthen" et qui se positionnent à partir du 20 Septembre 1943 au Sud-Sud-Ouest de l'Islande, pour intercepter un convoi ONS. Ils sont rejoint ensuite par six autres U-Boote qui étaient rassemblés au Nord des Açores et après s'être ravitaillés ont fait mouvement vers le Nord pour prendre leur place dans la ligne de patrouille. Le secret est maintenu dans la mesure du possible pour éviter que la présence des bateaux soit connue des Alliés. Cependant le 19 Septembre 1943, l'U-341 (O.L. Dietrich EPP) entrain de plonger est repéré, attaqué et envoyé par le fond par le "Liberator" 'A' (F/Lt J.F. FISHER) du 10 Sqn (RCAF). Le 20 Septembre 1943 au matin après que les bateaux du groupe "Leuthen" aient pris position, le convoi ON 202 est signalé. Quatre U-Boote sont au contact mais un seul peut mener une attaque en plongée. Dans la matinée le contact est perdu à cause d'une couverture aérienne et d'une escorte de surface importantes. L'ON 202 rejoint le convoi ONS 18 durant la journée. Le contact avec le convoi combiné est repris dans la journée du 20 Septembre 1943. Seulement cinq U-Boote sont au contact, les autres U-Boote du groupe "Leuthen" ont l'intention d'attaquer l'escorte, dans la conviction que si l'escorte est épuisée, le convoi pourra être 'traité' dans la nuit du 21 au 22 Septembre 1943. Le brouillard tombe au début de la journée du 21 Septembre 1943 et reste la journée et la nuit suivante. Quand il diminue pendant la journée du 22 Septembre 1943, l'aviation alliée réapparait et les bateaux restent en surface pour combattre. Le lendemain matin, l'U-758 lance des attaques sur un navire et un destroyer, bien que des détonations soient entendues le bateau n'a pas de succès. L'opération est abandonnée plus tard dans la matinée, avec six bâtiments et trois navires d'escorte envoyés par le fond et d'autres endommagé. Trois U-Boote sont coulés : l'U-341 (O.L. Dietrich EPP), l'U-338 (K.L. Manfred KINZEL) et l'U-229 (O.L. Robert SCHETELIG). Le 27 Septembre 1943, l'U-758 rejoint le groupe "Rossbach" nouvellement formé dans le centre de l'Atlantique Nord, dans le Sud-Ouest de l'Islande pour opérer contre le convoi ON 203. Le groupe fait mouvement vers le Nord-Est, du côté du Cap Farewell et attend jusqu'au 29 Septembre 1943, mais aucun convoi n'est aperçu. Le 01 Octobre 1943, le groupe entame un mouvement vers le Nord pour intercepter le convoi ONS 19, mais ce dernier est passé par le Nord. À partir du 03 Octobre 1943 les bateaux du groupe se dirigent vers l'Est à la recherche du convoi ON 204, mais ne le trouvent pas. Deux jours plus tard, ils se trouvent dans le Sud-Ouest de l'Islande et commencent un balayage vers le Sud à la recherche des convois SC 143 et HX 259 qui doivent intercepter le 08 Octobre 1943. Dans la soirée du 07 Octobre 1943, l'U-448 (O.L. Helmut DAUTER) signale des navires du 3ème S.G. qui font route pour escorter le convoi SC 143. Durant la nuit, l'U-758 est un des huit U-Boote qui sont en contact avec des navires de guerre. Il est repéré par un destroyer H.M.S. "Musketeer" et attaqué par le destroyer polonais "Orkan". Une torpille défensive tirée par l'U-758 explose dans le sillage du "Orkan". Au matin, des "Liberator" arrivent sur zone et chassent les U-Boote. Aucun des convois, SC 143 ou HX 259, n'est trouvé et la recherche est suspendue le 09 Octobre 1943 avec seulement un traînard du convoi SC 143 envoyé par le fond par l'U-645 (O.L. Otto FERRO). Maintenant à cours de carburant, l'U-758 et d'autres bateaux du groupe sont dirigés vers le Sud pour se faire ravitailler. À partir du 11 Octobre 1943, ils effectuent plusieurs tentatives de rendez-vous avec l'U-488 (O.L. Erwin BARTKE) dans une zone située entre 300 et 600 nautiques dans le Nord et le Nord-Ouest des Açores. L'U-758 est finalement ravitaillé entre le 15 et le 17 Octobre 1943. Arrivée à Lorient.
Du 16 Décembre 1943 au 20 Janvier 1944, départ pour l'Atlantique. L'U-758 rejoint le groupe "Borkum" qui est à la recherche, dans une zone située à 400 nautiques dans le Nord-Ouest du Cap Ortegal, du convoi combiné MKS 33/SL 142. Lorsque le convoi n'est pas trouvé, les bateaux du groupe "Borkum" reçoivent l'ordre d'opérer contre le groupe de porte-avions d'escorte U.S.S. "Card" et U.S.S. "Core" dans le but de couvrir le retour du forceur de blocus "Orsono", qui a été repéré le 23 Décembre 1943 par des avions du "Card". L"Orsono" arrive dans l'estuaire de la Gironde sans encombre le 26 Décembre 1943, mais le brouillard apparaît et l'Orsono heurte l'épave du "Nestor/Sperrbrecher 21" devant Royan. Il s'échoue au Verdon. Le 22 et le 23 Décembre 1943, un porte-avions d'escorte est signalé par un appareil de la 'Luftwaffe'. Des attaques sont menées contre l'escorte par les bateaux du groupe "Borkum" à partir de la fin de soirée du 23 Décembre 1943. En début de matinée le lendemain, le destroyer U.S.S. "Leary" est coulé par l'U-275 (O.L. Helmut BORK) et l'U-382 (O.L. Rudolf ZORN). Dans la soirée du 24 Décembre 1943, des bateaux du groupe "Borkum" rencontrent le convoi combiné OS62/KMS 36 et l'U-415 (K.L. Kurt NEIDE) envoie par le fond le destroyer leader de l'escorte. Il n'y a pas d'autres succès. Le groupe continue vers une zone située au Nord-Est des Açores, entre le 20° et le 25° de longitude Ouest. Le 28 Décembre 1943, le groupe est dirigé vers le convoi combiné MKS 34/SL 143, qui est finalement repéré par un appareil de la 'Luftwaffe' le 30 et le 31 Décembre 1943. En transit vers sa nouvelle zone de patrouille, quelques U-Boote du groupe "Borkum" rencontrent le 6ème S.G. et quelques attaques sont lancées des deux côtés mais sans aucun succès. Le convoi combiné MKS 34/SL 143 passe la ligne de patrouille du groupe le 01 Janvier 1944 et quelques attaques contre son escorte sont lancées, mais là aussi sans succès. Le groupe prend part une opération manquée contre un convoi qui fait route vers le Sud, le 02 et le 03 Janvier 1944. Pour rendre la détection de la ligne de patrouille plus difficile par les convois, le groupe se divise en trois sous-groupes : "Borkum 1", "Borkum 2" et "Borkum 3". Le 05, le 06 et le 07 Janvier 1944, les bateaux sont fréquemment en contact avec des bâtiments du 5ème S.G., à la recherche de forceurs de blocus. Le 05 Janvier 1944, l'U-758 attaque sans succès une corvette. À partir du 08 Janvier 1944, des avions aident les sous-groupes "Borkum" à rechercher le convoi combiné MKS 35/SL 144. Le convoi est signalé par un appareil le 09 Janvier 1944 dans l'Ouest du Portugal, mais n'est pas trouvé dans la journée du lendemain. Une observation qui doit tout à la chance permet à l'U-305 (K.L. Rudolf BAHR) de le repérer dans la soirée et l'ordre est donné aux trois sous-groupes de l'attaquer. Harcelés par les appareils d'un porte-avion d'escorte, les bateaux sont incapables d'effectuer une attaque concentrée contre le convoi. Le 11 Janvier 1944, l'U-758 est endommagé par des roquettes lors d'une attaque par deux "Avenger" pilotés par Leonard L.McFORD et Willis D. SEELEY venant de l'U.S.S. "Block Island". L'U-758 arrive à Saint-Nazaire.
Du 06 Juin 1944 au 15 Juin 1944, départ de Saint-Nazaire. Il fait partie du groupe "Landwirt". L'U-758 est un des dix-neuf U-Boote qui ne sont pas équipés de Schnorchel qui reçoivent l'ordre de former une ligne à la ligne de profondeur de 200 mètres entre Brest et Bordeaux pour garder des U-Boote hors des ports en cas de leur invasion par les forces alliées. Les U-Boote vont ensuite à la ligne 100 mètres de profondeur, où ils se posent sur le fond pendant de longues périodes. La nuit les U-Boote sont harcelés continuellement par des attaques aériennes. Le 12 Juin 1944, lorsque l'invasion des ports ne semble plus être d'actualité, les U-Boote retournent à leur base et sont placées en alerte à 6 heures. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 23 Août 1944 au 10 Octobre 1944, départ pour les eaux britanniques. L'U-758 est maintenant équipé d'un Schnorchel, il patrouille dans le canal de Bristol pendant deux semaines jusqu'à fin Août 1944. Par la suite, très peu de navires indépendants sont aperçus et des U-Boote patrouillant en individuel dans les eaux côtières ne peuvent rien faire contre les convois. Arrivée à Bergen.
Du 13 Octobre 1944 au 14 Octobre 1944, départ de Bergen, arrivée à Stavanger.
Du 19 Octobre 1944 au 25 Octobre 1944, départ de Stavanger, arrivée à Flensburg.
Navire(s) coulé(s)
- 1 + 1 endommagé -
08 Décembre 1942 à 08h21 : (cargo à vapeur du convoi HX 217), carreau AK 1795, torpille (1)
10 Décembre 1942 à 00h21 : (cargo à moteur du convoi HX 217), carreau AK 3635, torpille (2)
10 Décembre 1942 à 00h24 : (cargo à vapeur du convoi HX 217), carreau AK 3635, torpille (2)
10 Décembre 1942 à 02h40 : (cargo à moteur du convoi HX 217), carreau AK 1515, torpille (3)
17 Mars 1943 à 00h23 : S.S. "Zaanland" (cargo à vapeur de 6813 tonnes du convoi HX 229), carreau BD 1378, torpille FAT - 50°38'N 34°46'O - (4)
17 Mars 1943 à 00h24 : S.S. "James Oglethorpe" (cargo à vapeur de 7176 tonnes du convoi HX 229), carreau BD 1378, torpille - 50°38'N 34°46'O - endommagé - (4)
17 Mars 1943 à 00h25 : M.V. "Magdala" (pétrolier à moteur du convoi HX 229), carreau BD 1378, torpille (4)
17 Mars 1943 à 00h32 : (cargo à vapeur du convoi HX 229), carreau BD 1378, torpille (4)
23 Septembre 1943 à 09h47 : cargo à vapeur du convoi ON 202), carreau AJ 9384, torpille FAT (5)
23 Septembre 1943 à 09h50 : destroyer du convoi ON 202), carreau AJ 9384, torpille Gnat (5)
07 Octobre 1943 à 21h58 : "Orkan" (destroyer de 1920 tonnes du convoi SC 143), carreau AK 6258, torpille Gnat (6)
Notes
1) L'U-758 entend une détonation après 2min 28sec.
2) L'U-758 entend une détonation après 2min 8sec et une très forte détonation après 5min 28sec.
3) L'U-758 aperçoit une colonne de feu après 4min 2sec.
4) L'U-758 tire deux torpilles FAT et deux torpilles G7e. À 08h00 le S.S. "James Oglethorpe" est aperçu par l'U-91 (K.L. Heinz WALKERLING) en route vers St John, mais le navire a disparu dans des circonstances inconnues.
5) L'U-758 entend une détonation d'une FAT qui touche le "Bridgeport" après 9min 20sec et une détonation de Gnat sur un destroyer après également 9min 20sec. Des bruits sont alors entendus. Néanmoins, les deux torpilles doivent avoir explosées à la fin de leur parcours.
6) L'U-758 entend une détonation d'une Gnat après 1min 30sec.
7) L'U-758 remplace son artillerie anti-aérienne ('Flak') existante par des canons quadruples 'Vierling'. Des essais sont effectués en Avril et Mai 1943.

Le 23 Mars 1945 (16 Mars 1945 selon une autre source), l'U-758 est désarmé à Kiel après avoir été fortement endommagé lors d'un raid aérien de la 8.USAAF le 11 Mars 1945.
Il est capturé par les forces britanniques en Mai 1945.
Il est démoli en 1946-1947.
Carte de la Kriegsmarine

Insigne de l'U-758



U-Boote

Homepage