LE CENTAURE



Le Centaure

Badge du Sous-Marin Centaure



Type
1500 tonnes - Sous-Marin à double coque
Dans la série
Type M-5
Q-136 : Redoutable
Q-137 : Vengeur

Type M-6
Q-138 : Pascal, Q-139 : Pasteur, Q-140 : Henri-Poincaré, Q-141 : Poncelet, Q-143 : Fresnel
Q-144 : Monge, Q-147 : Achille, Q-148 : Ajax, Q-149 : Actéon, Q-150 : Achéron
Q-151 : Argo, Q-153 : Prométhée, Q-154 : Persée, Q-155 : Protée, Q-156 : Pégase
Q-157 : Phénix, Q-167 : L'Espoir, Q-168 : Le Glorieux, Q-169 : Le Centaure, Q-170 : Le Héros
Q-171 : Le Conquérant, Q-172 : Le Tonnant, Q-178 : Agosta, Q-179 : Béveziers, Q-180 : Ouessant
Q-181 : Sidi-Ferruch, Q-182 : Sfax, Q-183 : Casabianca
Sous-Marin
- Q-169 - Tranche 1929
Programme Naval N°128
Mise en chantier
01 Août 1929
Mise sur cale
11 Août 1930
Lancement
14 Octobre 1932
Armement pour essais
01 Décembre 1933
Essais officiels
14 Mars 1934
Entrée en armement définitif
01 Août 1934
Fin armement
31 Août 1934
Mise en service
01 Janvier 1935
Déplacement
1570 tonnes en surface (1560 selon une autre source)
2084 tonnes (2060 selon une autre source)
Longueur
92,30 mètres
Largeur
8,20 mètres
Tirant d'eau
4,70 mètres
Coque épaisse
Entièrement rivée
Épaisseur : 16 mm
Moteurs
2 diesels Schneider 8 cylindres à 2 temps d'un total de 6000 CV
2 moteurs électriques Alsthom d'un total de 2000 CV
2 hélices de Ø 2,60 mètres
Gas-Oil
230 m³
Batteries
320 accumulateurs
Vitesse en surface
17 nœuds
Vitesse en plongée
10,20 nœuds
Armement
9 tubes lance-torpille de Ø 550mm (4 AV, une tourelle triple orientable à l'ARR du kiosque et une tourelle quadruple à l'extrême ARR composée de deux tubes de Ø 550mm et deux tubes de Ø 400mm)
Deux torpilles de réserve de Ø 550mm
1 canon de 100mm du modèle SM1925 CA juste devant le kiosque. (200 obus de réserve). Cadence de tir : 8 coups/minute
1 affût double de mitrailleuse de 13,2mm modèle SM14 à l'arrière du kiosque
Rayon d'action
14000 nautiques à 7 nœuds en surface
97 nautiques à 5 nœuds en plongée
Immersion
80 mètres
Prise de plongée en 50 secondes
Endurance (jours)
30
Équipage
71 hommes (5 officiers, 14 officiers-mariniers, 52 quartiers-maîtres et matelots)
Commandants
Capitaine de Corvette RIQUEBOURG (1938)
Capitaine de Corvette CHEVALIER (1941-1943)
Lieutenant de Vaisseau TUAL (1943-1945)
Capitaine de Corvette BELET (1945)

- En 1939, il fait partie de la 4ème D.S.M. de la 4ème Escadrille de la 1ère Escadre à Brest avec le "Pascal", l"Argo" et le "Henri Poincaré".
- Début Septembre 1939, le "Centaure" se trouve à Casablanca d'où il patrouille le long des côtes du Maroc.
- Le 19 Septembre 1939 au soir, sous les ordres du Capitaine de Corvette RICQUEBOURG, il appareille avec l"Argo" (Lieutenant de Vaisseau LEMAIRE) pour une mission de reconnaissance. Cette surveillance initialement a été prise en charge par les britanniques, mais n'ayant que deux sous-marins disponibles, ils demandent l'aide de la France. La reconnaissance fait apparaître la présence de nombreux bâtiments allemands susceptibles de ravitailler des U-Bootes.
- 01 Décembre 1939 : Le groupe des sous-marins du Maroc est rebaptisé 'groupe du théâtre Afrique'. Le "Centaure" fait partie de la 4ème division avec l"Argo", le "Pascal" et le "Henri-Poincaré".
- Avril 1940 : Création du groupe de sous-marins appelé "4ème Flottille". Elle est basée à Bizerte sous les ordres de l'Amiral VEN. Cette flottille comprend le "Héros", le "Glorieux", le "Tonnant", le "Conquérant", le "Centaure", l"Argo", le "Pascal", le "Henri-Poincaré", l"Espoir", le "Pégase", le "Monge", le "Redoutable" et le "Vengeur".
- Entre le 11 et le 13 Juin 1940, le "Fresnel", le "Vengeur" et le "Centaure" effectuent une patrouille de surveillance des abords de Bizerte.
- Le 13 Juin 1940, le "Centaure" appareille avec le "Pascal" (Capitaine de Corvette CHANIAUD) de Bizerte pour patrouiller sur les parallèles 38°10' et 38°30' au Sud de la Sardaigne. Ils n'aperçoivent rien.
- Du 16 au 25 Juin 1940, il patrouille avec le "Henri Poincaré" (Lieutenant de Vaisseau PARENT) dans le Sud-Est du détroit de Messine sans aucun succès. Le 22 Juin 1940, à l'aube, il tente sans succès de se rapprocher de trois croiseurs italiens entrant à Augusta.
- Retour à Bizerte le 25 Juin 1940 à 06h40.
- Il est ensuite désarmé à Toulon à la fin Juin 1940.
- Réarmé en Décembre 1941.
- Le 12 Novembre 1941, il se trouve dans le groupe de relève de Toulon, avec le "Béveziers" qui doit partir pour relever le "Monge" ou le "Pégase".
- Il rejoint ensuite Bizerte où il reste quelques temps.
- Il est ensuite au Maroc avec l"Argo" jusqu'au 16 Août 1942, date à laquelle où il est transféré à Dakar pour former la 3ème D.S.M. avec l"Archimède" et l"Argo".
- Le 01 Novembre 1942, il est à Dakar dans la 3ème D.S.M.. La base de Dakar est commandée Par le Capitaine de Frégate CARRÉ.
- En Février 1943, il est envoyé alternativement lui ou l"Argo" (Lieutenant de Vaisseau BLACHÈRE) à Freetown pour servir à l'entraînement anti-sous-marins des navires britanniques.
- En Mai 1944, le "Centaure" arrive à Philadelphie pour modernisation.
- Les moteurs Schneider sont entièrement révisés, les auxiliaires vérifiés, les éléments de batteries changés, les tubes lance-torpilles sont vérifiés etc... et soudures de tous les ballasts, transformation des ballasts 2 en soute de surcharge, ajout d'un radar, d'un asdic, d'un bouilleur, d'un loch, d'un bathythermographe, de l'air conditionné et deux canons de 200mm remplaçant les 13.2.

Le Centaure

- Il en sort en Décembre de la même année.
- Fin Janvier 1945, le "Centaure" repart pour l'Afrique et arrive à Casablanca.
- À la capitulation du Japon, le 02 Septembre 1945, le "Centaure" fait partie du Groupe des sous-marins d'Oran, avec le "Casabianca" (Capitaine de Corvette GOUTIER), le "Glorieux" (Capitaine de Corvette TOY) et l"Archimède" (Capitaine de Corvette JODON).
- En 1946, il effectue une croisière sur les côtes africaines avec le "Casabianca" en Avril et Décembre.
- Après un passage à Toulon, il rejoint Brest le 31 Janvier 1947 pour y subir un carénage. Ce grand carénage est annulé en Juin de la même année.
- Le 01 Décembre 1947, il est mis en réserve spéciale.
- Le 19 Juin 1952, le "Centaure" est désarmé.



gauche

Homepage