H.M.S. Eagle



H.M.S. Eagle
www.navyphotos.co.uk



Type
Porte-avions britannique
Chantiers de construction
Armstrong
Mise sur cale en Octobre 1911
Mis en chantier pour le Chili, sous le nom de "Cochrane" comme super-dreadnought.
Il est modifié en porte-avions par la Royal Navy lors de la Première Guerre Mondiale.
Entre en service en 1917.
Refondu en 1932
Mise en service
08 Juin 1918
Caractéristiques techniques
Longueur : 203,40 mètres
Largeur : 32 mètres
Tirant d'eau : 7,80 mètres (8,20 mètres en pleine charge)
Déplacement : 27664 tonnes
Vitesse maxi
24 nœuds
Propulsion
32 chaudières Yarrow
turbines à engrenages Brown-Curtiss
5000 cv
4 hélices
3750 tonnes de mazout
Armement
4 canons de 102 mm
9 canons de 152 mm
16 canons de 40 mm AA
13 mitrailleuses
Avions : 24 ("Swordfish" et "Sea Hurricane")
Équipage
1160 hommes
Commandant
Capt L. D. Mackintosh D.S.C. RN
Victimes/Survivants
162/929
Notes
- Il est affecté au théâtre méditerranéen.
- Il participe à plusieurs expéditions avec la Royal Navy, pour secourir Malte.
- Il est coulé par l'U-73 (K.L. Helmut ROSEMBAUM), le 11 Août 1942 au Sud de Majorque lors de l'opération "PEDESTAL".


- En Juillet 1912, le gouvernement chilien commande deux cuirassés armés de canons de 14 pouces à la firme Tyneside Armstrong Whitworth &Co.
- Après quelques retards pour obtenir les fournitures nécessaires d'acier le second d'entre eux, l'Almirante Cochrane, a sa quille posée à Elswick le 24 Février 1913.
- En Août 1914, la coque et les machines sont en grande partie terminées, mais le déclenchement de la guerre avec l'Allemagne apporte un arrêt brusque à la construction.
- La construction reprend un mois plus tard. Les deux navires sont repris par la Royal Navy avec la promesse qu'ils seront restitués aux Chiliens après la cessation des hostilités.
- La première unité, l'Almirante Latorre, a été commandée sous le nom de H.M.S. "Canada" en 1915 mais le besoin urgent d'armes lourdes a pour résultat que des pièces prévues pour l'Almirante Cochrane ont été détournées ailleurs et aucune mesure n'a été par la suite prise pour y remédier.
- En 1917, cependant, le développement de l'aviation et la dépense énorme impliquée dans la production de cinq autres montages de canons de 14 pouces incite l'Amirauté à acheter la coque pour la conversion à un transporteur d'hydravions.
- Les travaux reprennent en Janvier 1918, le navire est renommé "Eagle" en Mars de la même année.
- Bien que lancé en Juin 1918, le rythme de travail ralentit quand il devient évident qu'il ne pourra pas être achevé avant la fin de la guerre et il faut attendre Avril 1920 pour que l'Eagle soit prêt pour les essais préliminaires et comme étant le premier véritable porte-avions du monde.
- Les essais en question, qui comprennent 143 appontages, établissent la caractéristique de conception qui est devenue la norme standard dans la construction : l'îlot doit se situer sur le côté tribord du pont d'envol.
- Recetté en Novembre 1920 au Portsmouth Dockyard, l'Eagle n'est pas commissionné avant Février 1924.
- Le H.M.S. "Eagle" passe une grande partie de l'entre-deux-guerres en service extérieur, initialement en Méditerranée (1924-1931) où il porte une aide notable aux victimes du tremblement de terre de Corinthe en 1928, puis il est stationné en Chine (1933-1935 et 1937 à 1939).
- Au printemps de 1931, lui et le destroyer "Achates" effectuent une croisière prolongée dans les eaux de l'Amérique du Sud à l'appui de l'Exposition du Commerce de l'Empire britannique à Buenos Aires.
- Il passe en radoub en 1926, en 1929, de 1931 à 1932 et en 1936.
- Le déclenchement de la seconde guerre mondiale trouve l'Eagle à Singapour d'où avec et un certain nombre de croiseurs il est affecté à la Force I qui participe à la chasse aux raiders allemands en Octobre 1939.
- Sa mission lui fait parcourir 30000 nautiques à travers l'Océan Indien, y compris une brève escale à Durban en Décembre.
- Pendant la première partie de 1940, il escorte des transports de troupes dans l'océan Indien, mais le 14 Mars, il subit une explosion dans son compartiment à bombes qui coûte la vie à quatorze hommes d'équipage et qui exige des réparations à Singapour jusqu'en Mai.
- Ce même mois l'Eagle rejoint la flotte de la Méditerranée à Alexandrie, la première action pour son escadre aérienne le 5 Juillet est une attaque sur des bâtiments italiens se dirigeant vers Tobrouk, qui entraîne le naufrage du destroyer "Zeffiro" et de trois navires marchands, y compris le paquebot "Liguria".
- Le 09 Juillet 1940, ses avions attaquent la flotte italienne près de la Région de Calabre, mais sans aucun résultat.
- Toutefois, une attaque sur le port sicilien d'Augusta, le lendemain envoie par le fond le destroyer "Leone Pancaldo" alors qu'un deuxième raid sur Tobrouk le 20 Juillet coule un navire marchand et les destroyers "Ostro" et "Nembo".
- Ces succès sont suivis par le naufrage du sous-marin "Iride" et de son navire-dépôt "Monte Gargano" dans le golfe de Bomba (Libye) le 22 Août.
- À partir de la fin de ce mois l'Eagle participe à l'effort pour renforcer Malte et la Mediterranean Fleet de l'Ouest, nom de code de l'opération : HATS, ses avions effectuent une attaque de diversion sur l'aérodrome italien de Maritsa sur l'île de Rhodes le 04 Septembre 1940.
- En Octobre 1940, deux autres tentatives de ravitailler Malte sont lancées, cette fois de l'Est, au cours desquelles le groupe aérien de l'Eagle attaque des bases aériennes italiennes sur Rhodes et sur la côte libyenne.
- Puis le 11 Novembre 1940, cinq de ses "Swordfish" s'envolent du H.M.S. "Illustrious" dans le cadre d'une attaque de la flotte italienne à Tarente, au cours de laquelle trois cuirassés sont mis hors de combat.
- L'Eagle n'a pas participé à cette opération lui-même, car il n'a pas encore réparé les dommages subis à son système de carburant d'aviation lors d'attaques aériennes près de Regio de Calabre en Juillet.
- Il participe à la couverture de convois dans l'Est de la Méditerranée et à l'appui de la Crète ainsi qu'à des sorties contre les aérodromes italiens et participe également à l'approvisionnement jusqu'à ce qu'il reçoive l'ordre de se diriger vers le Sud par le Canal de Suez en Mars 1941.
- Le 03 Avril 1941, il est devant Port-Soudan (Soudan), son groupe aérien mène des attaques sur le port Érythréen de Massaoua qui détruisent des bâtiments italiens et des attaques en Mer Rouge. Le groupe aérien réclame trois destroyers et deux torpilleurs envoyés par le fond en collaboration avec la R.A.F.
- Après une période passée à Simon' Town (Afrique du Sud) en Mai 1941, l'Eagle se dirige vers Freetown (Sierra Leone) pour opérer contre les raiders et les bâtiments de commerce allemands dans l'Atlantique Sud.
- Le 06 Juin 1941, ses avions bombardent le forceur de blocus "Elbe", qui aussitôt se saborde, mais neuf jours plus tard le navire ravitailleur "Lothringen" » est repéré à mille nautiques dans l'Ouest du Cap-Vert et est capturé intact par le croiseur léger H.M.S. "Dunedin".
- Cependant, le 20 Septembre 1941, l'Eagle subit un incendie majeur dans le hangar aviation qui détruit ou endommage treize "Swordfish" et l'oblige à mettre cap sur Gibraltar pour y effectuer les réparations.
- C'est ainsi que le besoin d'une remise en état de son équipement l'amène à Birkenhead à la fin Octobre 1941.
- En Février 1942, l'Eagle retourne en Méditerranée pour remplacer le H.M.S. "Ark Royal" et reprend ses fonctions d'escorte de convoi.
- À fin Février 1942, il commence la première des dix opérations de convoyage d'avions au cours desquelles un total de 183 "Spitfire" sont livrés pour la défense de Malte.
- Le mois d'Avril 1942 est passé en réparations à Gibraltar, en Juin les "Sea Hurricane" de l'Eagle forment la couverture aérienne de l'Opération HARPOON qui doit ravitailler Malte, opération durant laquelle deux destroyers et quatre des six bâtiments marchands sont envoyés par le fond. Pour l'Eagle, c'est seulement un avant-goût des choses à venir.
- Le 02 Août 1942, les quatorze bâtiments marchands du convoi WS21S quittent la Clyde pour Gibraltar (arrivée le 10 Août 1942), la dernière démonstration de la volonté du gouvernement britannique pour réapprovisionner l'île de Malte. Dans sa phase finale à travers le convoi WS21S en Méditerranée occidentale, désormais renforcé par une importante escadrille de navires de guerre britanniques et de navires de soutien, est devenu le centre de l'une des grandes batailles navales de la Seconde Guerre mondiale : Opération PEDESTAL. L'escorte, commandée par le vice-amiral E.N. Syfret, est composée des cuirassés H.M.S. "Nelson" et "Rodney", des croiseurs H.M.S. "Sirius", "Phoebe", "Scylla", du H.M.S. "Nigeria", du H.M.S. "Kenya", du H.M.S. "Manchester" et du H.M.S. "Caire" et de pas moins de vingt destroyers, soutenus par quatre corvettes, deux pétroliers et un remorqueur, dont beaucoup vont directement jusqu'à Malte. En plus, la couverture aérienne doit être fournie par les porte-avions H.M.S. "Victorious", H.M.S. "Indomitable" et H.M.S. "Eagle" de Bizerte à l'entrée du détroit de Sicile, la partie la plus dangereuse du voyage. Cette force, commandée par le Contre-Amiral AL St G. Lyster embarqué sur le "Victorious", porte le nombre total de navires d'escorte du convoi WS21S à quarante et un. D'autres mesures sont aussi en place. Le 10 Août au matin, tout comme le convoi WS21S passe le détroit de Gibraltar, un convoi leurre part de Port-Saïd en Méditerranée Orientale. Même s'il y a une légère confusion, les Allemands et les Italiens sont conscients depuis longtemps du convoi planifié de l'Ouest.
- Bien que la principale force de l'Axe attend l'Opération dans le Sud de la Sardaigne et au-delà, le F.d.U Italie a déjà déployé l'U-73 (K.L. Helmut ROSENBAUM) et l'U-331 (K.L. Freiher Hans-Dietrich von TIESENHAUSEN ) pour patrouiller dans les eaux entre Majorque et Alger. Le 08 Août 1942, l'U-331 est surpris en surface et endommagé par un "Hudson" de la R.A.F., mais le 11 Août au matin les hydrophones de l'U-73 enregistrent le son caractéristique d'une force importante naviguant dans l'Est à environ quatre-vingts nautiques au Nord-Est d'Alger.
- Extrait du KTB de l'U-73 montre une fois de plus comment une approche audacieuse d'un sous-marin en Méditerranée peut porter le plus riche des fruits.
- Les quatre torpilles, qui frappent avec des "grosses explosions sourdes » à intervalles de 40 pieds sur l'avant entre les canons n° 3 et n° 2, scelle le sort de l'Eagle en quelques secondes.
- Le bateau gîte de 5° après que la première torpille l'ait touché, cela augmente à 15° après la quatrième torpille, ensuite l'Eagle continue à gîter jusqu'à 30° puis reste stable. À ce moment-là la gîte est suffisante pour faire basculer les "Sea hurricane" du pont d'envol dans l'eau et tandis que les hommes tentent désespérément de grimper de l'autre côté de la coque.
- Cela s'est passé si vite pour l'Eagle que les évaluations approximatives des dommages des zones clés ne peuvent être effectuées que par les survivants. Ceux-ci révèlent que plusieurs des cloisons se sont effondrées menant à l'inondation complète de la salle des machines bâbord et des chaufferies 'A' 'C' et 'D'. La chaufferie 'B' est également inondée et on peut en déduire qu'il n'y a aucun survivant.
- La rapidité avec laquelle le côté bâbord a été inondé a empêché toutes mesures de contrôle de dommages et l'Eagle a coulé dans un temps estimé être de six à huit minutes, mais une note sur le KTB de Rosenbaum l'estime à quinze minutes. Il y a 162 victimes et 929 survivants.

Position du naufrage de l'Eagle

- Le H.M.S. "Eagle" est la victime la plus significative de l'Opération PEDESTAL qui a perdu neuf de ses quatorze navires marchands avec les croiseurs H.M.S. "Manchester" et H.M.S. "Cairo" et le destroyer H.M.S. "Foresight" sous l'implacable force aérienne de l'Axe et des attaques des bâtiments de surface et des sous-marins.
- Des dégâts sont aussi infligés à l'H.M.S. "Indomitable" et aux croiseurs H.M.S. "Nigeria" et "Kenya".
- Cependant, si on se souvient de PEDESTAL comme d'une victoire stratégique c'est parce que parmi les cinq navires qui ont lutté sur la route de Malte le pétrolier "Ohio" y est arrivé avec 10000 tonnes de kérosène.
- « Cette cargaison a un impact significatif sur le cours de la guerre en Afrique du Nord : "Le carburant qu'elle a amené à relancer les frappes aériennes à partir de Malte juste quand Rommel préparait l'offensive destinée à conduire les Alliés hors d'Egypte."» (Roskill "The War at Sea" Volume 2). Les pertes maritimes de l'ennemi dues aux attaques aériennes ont augmenté immédiatement et l'offensive de Rommel a dû être retardée par manque d'approvisionnements. Ce qui a permis à ce que la 8ème Armée gagne son offensive, commencée en Octobre 1942 et terminée sept mois plus tard avec la reddition des forces de l'Axe en Afrique du Nord. La perte du H.M.S. "Eagle" n'a donc pas été vaine.


Libre traduction par l'auteur du site des pages 257,258, 260 et 261 de l'ouvrage "U-Boat Attack Logs" de Daniel Morgan & Bruce Taylor chez Seaforth Publishing.


gauche milieu

Homepage