U-569

'Der alte Hase'


 Type 
VII C
Chantiers de construction
Blohm & Voss à Hambourg
Mise sur cale le 21 Mai 1940
Lancé le 20 Mars 1941
Mise en service le 08 Mai 1941
Affecté à
3.U-Flottille, à Kiel/La Pallice de Mai 1941 au 22 Mai 1943 (Ausbildungsboot/Frontboot)
Commandant
K.L. Hans-Peter HINSCH de Mai 1941 à Janvier 1943
O.L. Hans JOHANNSEN de Janvier 1943 au 22 Mai 1943
Nombre de patrouilles
- 9 -
Du 11 Août 1941 au 21 Septembre 1941, départ de Trondheim pour l'Atlantique Nord. L'U-569 rejoint un groupe de U-Boote qui se trouve en formation lâche au Sud-Ouest de l'Islande. Le 27 Août 1941, le convoi Halifax 145 (HX 145) est signalé au Sud de l'Islande. L'U-569 et d'autres U-Boote sont dirigés vers lui mais ne le trouvent pas. Le lendemain, les U-Boote forment le groupe "Markgraf" au Sud-Ouest de l'Islande. Le 04 Septembre 1941, le groupe reçoit l'ordre de former une autre ligne de patrouille plus à l'Ouest. Plusieurs convois, les jours suivants sont déroutés pour éviter la ligne. Toutefois, le convoi SC 42 ne peut être dérouté à cause de mauvais temps. Le 09 Septembre 1941, le convoi est signalé par l'U-85 (O.L. Eberhard GREGER) près du Cap Farewell. Le convoi est composé de soixante-cinq bâtiments marchands. Il est parti de Sydney le 30 Août 1941 pour Liverpool. Il est escorté par le Canadian Escort Group 24 formé du destroyer canadien "Skeena" et des corvettes "Alberni", "Kenogami" et "Orillia". L'opération contre le convoi continue jusqu'au 14 Septembre 1941, alors la visibilité devient très mauvaise et le contact est perdu. Seize bâtiments sont envoyés par le fond et un autre est endommagé. Deux U-Boote sont coulés (l'U-501 : K.L. Hugo FORSTER, et l'U-207 : O.L. Fritz MEYER). L'U-569 ne participe à aucune des attaques contre le convoi. Il est contraint d'interrompre son action à cause de problèmes mécaniques. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 12 Octobre 1941 au 12 Novembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. L'U-569 rejoint le groupe "Schlagetot", le 28 Octobre 1941, au Sud du Groenland. Le 01 Novembre 1941, l'U-374 (O.L. Unno von FISCHEL) signale le convoi SC 52. Le convoi est composé de trente-six navires marchands escortés par neuf escorteurs canadiens. Il est parti de Sydney le 29 Octobre 1941. Les U-Boote du groupe "Schlagetot" se joignent à d'autres U-Boote et forment le groupe "Raubritter" qui se dirige vers le convoi. L'U-374 arrive à diriger plusieurs U-Boote vers le SC 52 y compris l'U-569. Des attaques sont lancées et quatre bâtiments sont coulés par l'U-202 (K.L. Hans-Heinz LINDER) et l'U-203 (K.L. Rolf MÜTZELBURG). Le contact est perdu durant la nuit du 04 au 05 Novembre 1941 et n'est pas repris malgré de nombreuses recherches. L'opération gênée par des conditions radios difficiles et par un temps brumeux est annulée. Le convoi quant à lui se met à l'abri dans le détroit de Belle-Île. L'U-569 arrive à Saint-Nazaire.
Du 10 Décembre 1941 au 23 Décembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour la Méditerranée. Durand la nuit du 16 au 17 Décembre 1941, l'U-569 est attente pour passer le détroit de Gibraltar lorsqu'il est attaqué par un "Swordish" du Sqn 812 (FAA) qui lui lance des charges de profondeur. L'U-569 est endommagé et doit rentrer à sa base. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 26 Février 1942 au 02 Avril 1942, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique. L'U-569 patrouille dans une zone située à l'Ouest des îles Féroé et des Hébrides. À la fin de Janvier 1942, la présence de U-Boote dans cette zone est maintenue en vue de repousser toutes invasions contre la Norvège, sur ordres d'Hitler. Le 08 Mars 1942, l'U-569 envoie par le fond un britannique au Sud-Ouest des Féroé. À partir du 11 Mars 1942, l'U-135 (K.L. Hermann PRAETORIUS), l'U-553 (K.K. Karl THURMANN), l'U-569 et l'U-701 (K.L. Horst DEGEN) sont mis sous le contrôle du Commandement de la Marine du Nord. Ils forment le groupe "York" et se mettent en attente entre les Shetland et les Féroé pour surveiller le passage des navires de guerre britanniques signalés au Nord-Est des Féroé, le 10 Avril 1942. Après avoir attendu en vain pendant deux semaines, les U-Boote reçoivent l'ordre de rentrer à leurs bases. Arrivée à La Pallice pour l'U-569.
Du 04 Mai 1942 au 28 Juin 1942, départ de La Pallice pour l'Atlantique Nord. L'U-569 fait partie du groupe "Hecht" positionné près de Terre-Neuve. Les U-Boote sont entrain de faire mouvement lorsque l'U-569 leurs signale la présence du convoi ONS 92, le 11 Mai 1942 dans le centre de l'Atlantique Nord. Ce convoi est escorté par l'American escort group A-3. Des attaques sont lancées pendant la nuit du 11 au 12 Mai 1942 et cinq bâtiments sont envoyés par le fond. Le 12 Mai 1942, l'U-569 revendique un coup au but sur un bâtiment qu'il voit couler. Mais ce n'est pas confirmé. Le contact avec le convoi est perdu le lendemain à cause d'une mauvaise météo. La ligne de patrouille du groupe "Hecht" est reformée le 14 Mai 1942 en vue de continuer la recherche, mais le convoi n'est toujours pas trouvé. Dans la soirée, le groupe commence un mouvement vers le Nord, puis arrête ce mouvement le 16 Mai 1942. Après deux jours, le groupe fait route vers le Sud-Ouest. Quatre jours plus tard, l'U-406 (K.L. Horst DIETERICHS) signale le convoi ONS 94. Mais après l'avoir suivi pendant quelques heures il est chassé par son escorte. Les autres U-Boote du groupe n'arrivent pas à découvrir le convoi à cause du brouillard qui s'est levé. Les U-Boote du groupe "Hecht" se ravitaillent dans une zone située à 600 nautiques au Sud du Cap Race. Ils sont ravitaillés par l'U-116, le 25 Mai 1942. Le 30 Mai 1942, le groupe se reforme et part à la recherche de convois. Il patrouille au Sud de Terre-Neuve et ensuite fait mouvement vers le Sud-Est du Cap Farewell. Le lendemain l'U-590 (K.L. Heinrich MÜLLER-EDZARDS) signale le convoi ONS 96, mais comme le temps commence à se dégrader et que le convoi s'approche de Terre-Neuve, l'opération prend fin le 02 Juin 1942. Dans la soirée du 08 Juin 1942, l'U-124 (K.L. Johann MOHR) signale le convoi ONS 100, l'attaque et lui coule la corvette Française "Mimosa". Le lendemain, des U-Boote du groupe "Hecht", l'U-96 (O.L. Hans Jürgen HELLRIEGEL), l'U-406 (K.L. Horst DIETERICHS) et l'U-590 (K.L. Heinrich MÜLLER-EDZARDS) quitte le groupe à cause de problèmes de propulsion. Le contact avec le convoi est perdu, puis retrouvé le 10 Juin 1942 par l'U-94 (O.L. Otto ITES). Dans l'après-midi du 11 Juin 1942, l'U-569 tire deux torpilles sur un bâtiment britannique qu'il endommage puis qu'il coule trois heures plus tard. L'opération contre ce convoi prend fin le lendemain. Le groupe "Hecht" commence une recherche dans le Nord-Est. L'U-94 signale le convoi ONS 102 le 16 Juin 1942. L'ordre est donné au groupe de l'attaquer. mais l'escorte est très importante et l'U-94 et l'U-590 sont endommagés. L'opération prend fin le 17 Juin 1942 et les U-Boote retournent à leurs bases. Arrivée à La Pallice.
Du 04 Août 1942 au 08 Octobre 1942, départ de La Pallice pour l'Atlantique Nord. L'U-569 fait partie des nouveaux U-Boote qui en rejoignent d'autres pour opérer contre le convoi SC 94. Ils forment une nouvelle ligne de patrouille, à l'Ouest de la Manche, le groupe est appelé "Lohs". Le convoi est composé de trente cinq navires marchands, escorté par seize navires de guerre. Il est parti de Sydney le 31 Juillet 1942 pour Liverpool. Le 13 Août 1942, un convoi ON est signalé. En route vers leurs nouvelles positions des U-Boote du groupe 'tombent' sur le convoi SC 95 qui se trouve plus au Nord. Ce convoi est composé de quarante et un bâtiments marchands, escorté par dix neuf navires de guerre. Seuls trois U-Boote attaquent le convoi et un seul bâtiment du convoi est coulé avant que le contact ne soit perdu. Le 17 Août 1942, une nouvelle ligne de patrouille est formée à l'Ouest de l'Écosse. Quatre jours plus tard, le groupe fait mouvement vers le Nord à la recherche de convois. Le 22 Août 1942, le convoi ON 122 passe dans le Sud de la ligne de U-Boote. Il est signalé par l'U-135 (K.L. Friedrich Hermann PRAETORIUS. Il le piste, mais perd le contact à cause d'une mauvaise météo. Il poursuit sa recherche jusqu'au 24 Août 1942, mais sans succès. Le lendemain aux premières heures, le convoi est retrouvé par neuf U-Boote dont l'U-569 et des attaques sont menées. Cependant, à cause d'un brouillard épais, l'opération prend fin avec quatre bâtiments du convoi envoyés par le fond et par deux U-Boote endommagés. Les U-Boote du groupe "Lohs" font route vers le Sud, en vue de se ravitailler auprès de l'U-462 (O.L. Bruno VOWE) à l'Ouest des Açores, le 29 Août 1942. Le 06 Septembre 1942, une nouvelle ligne de patrouille est formée à 400 nautiques au Nord-Est du Cap Race. Le 18 Septembre 1942, le convoi SC 100 est attendu à 150 nautiques au Sud-Est du Cap Race. Ce convoi est composé de vingt six bâtiments marchands, escorté par vingt et un navires de guerre. Il est parti d'Halifax le 12 Septembre 1942 pour Liverpool. Le groupe fait mouvement pour l'intercepter, mais le mauvais temps empêche les attaques et seuls trois U-Boote y arrivent. Lorsque le temps passe à la tempête, l'opération est abandonnée le 27 Septembre 1943, avec seulement un bâtiment envoyé par le fond, le S.S. "Empire Hartlebeeste" par l'U-596 (K.L.Gunter JAHN). Cependant le convoi est de nouveau signalé le lendemain et l'U-432 (K.L. Heinz-Otto SCHULTZE) et l'U-617 (K.L. Albercht BRANDI ) coulent un bâtiment et trois traînards avant que l'opération ne prenne fin le 25 Septembre 1942 à l'Ouest de Rockall. Arrivée à La Pallice.
Du 25 Novembre 1942 au 28 Décembre 1942, départ de La Pallice pour l'Atlantique Nord. L'U-569 rejoint le groupe "Draufgänger", à l'Ouest de l'Irlande en attente de convoi ONS, mais aucun n'apparaît. La ligne de patrouille fait mouvement vers le Nord. Le 07 Décembre 1942, le groupe reçoit l'ordre de se diriger vers le Nord-Est en vue d'intercepter le convoi HX 217. Ce convoi est composé de trente neuf bâtiments marchands escorté par dix huit navires de guerre. Il est parti de New York le 27 Novembre 1942 pour Liverpool. Le 10 Décembre 1942, une fois au large de l'Islande, le convoi retrouve une bonne couverture aérienne ce qui provoque l'annulation de l'opération le lendemain, avec seulement deux navires coulés. À partir du 13 Décembre 1942, l'U-569 et trois U-Boote du groupe rejoint d'autres U-Boote et forment le groupe "Ungestüm" pour opérer contre les convois sortants du Nord de la Manche. Le même jour l'U-373 (K.L. Paul-Karl LOESER) signale le convoi HX 218 à l'Est de Terre-Neuve. Ce convoi est composé de cinquante huit navires marchands escorté de vingt navires de guerre. Il est parti de New York le 05 Décembre 1942 pour Liverpool. Le 16 Décembre 1942, les U-Boote du groupe font mouvement à grande vitesse vers l'Ouest en vue de former une nouvelle ligne de patrouille au Sud-Est du Cap Farewell sur le chemin prévu du convoi. Cependant le convoi HX 218 passe sans être aperçu par les U-Boote. Le 16 Décembre 1942, en recherchant le convoi HX 218, l'U-373 signale le convoi ONS 152, au Sud-Est de la ligne de patrouille du groupe et les U-Boote font mouvement vers lui. Un bref contact est pris, mais une mauvaise météo empêche la suite de l'opération. À la recherche de traînard, l'U-591 (K.L. Hansjürgen ZETZSCHE) coule un bâtiment. L'opération prend fin le 22 Décembre 1942. L'U-569 retourne à La Pallice.
Du 07 Février 1943 au 13 Mars 1943, départ de La Pallice pour une zone située près de Gibraltar. L'U-569 fait partie des six U-Boote rassemblés à l'Ouest du Portugal, le 11 Février 1943. L'État-Major de la Kriegsmarine craint une invasion des Alliés et les U-Boote sont là par précaution. Cependant le 12 Février 1943, un convoi est signalé dans le Sud de la position des U-Boote par l'U-382 (O.L. Leopold KOCH) à 200 nautiques à l'Ouest du Cap Finisterre. Les U-Boote sont dirigés vers lui. La couverture aérienne augmente à l'approche de Gibraltar, obligeant les U-Boote à rester en plongée et aucune attaque n'est lancée. À partir du 16 Février 1943, aucune invasion n'étant signalée les U-Boote forment alors une nouvelle ligne de patrouille au Nord-Est des Açores. Le groupe s'appelle "Robbe". Aucun convoi n'est trouvé, le groupe fait mouvement vers l'Est le 20 Février 1943. Le lendemain, ils arrivent près de Gibraltar, sauf l'U-382 (K.L. Herbert JULI) et l'U-569 qui partant vers le Sud rejoignent le groupe "Rochen" qui est entrain d'attaquer le convoi UC 1 à l'Ouest de Madère. Ce convoi est composé de trente cinq bâtiments marchands escorté de dix navires de guerre. Il est parti de Liverpool le 15 Février 1943 pour Curacao. Le soir du 23 Février 1943, l'U-569 tire une gerbe de trois torpilles (Voir Note N°4). Le convoi est poursuivit jusqu'au 27 Février 1943, avec comme résultat : trois pétroliers de coulés et deux endommagés. L'U-569 est ravitaillé par l'U-461 (K.K. Wolf-Harro STIEBLER). Retour à La Pallice.
Du 19 Avril 1943 au 22 Mai 1943, départ de La Pallice pour l'Atlantique Nord. L'U-569 rejoint le groupe "Amsel 3" à l'Est de St Jean de Terre-Neuve. Le 07 Mai 1943, le groupe se combine avec le groupe "Amsel 4" pour former le groupe "Rhein" qui reçoit l'ordre, le 08 Mai 1943, de se diriger vers le Sud-Est à grande vitesse pour former une nouvelle ligne de patrouille en vue d'intercepter le convoi HX 237. Ce convoi est composé de quarante sept navires marchands escorté par dix neufs navires de guerre. Il est parti de New York le 01 Mai 1943 pour Liverpool. Le 09 Mai 1943, l'U-359 (O.L. Heinz FÖRSTER) signale le convoi. Mais les U-Boote ne peuvent intervenir contre lui à cause d'une mauvaise météo. Chaque U-Boot part de son côté à la recherche de convoi. L'U-403 (K.L. Heinz-Ehlert CLAUSEN) signale un indépendant le 10 Mai 1943 à midi, ainsi qu'un remorqueur qui suit le convoi dans l'après-midi. Les U-Boote du groupe "Rhein" sont loin dans l'Est de l'Atlantique mais reçoivent quand même l'ordre de rejoindre le groupe "Elbe" pour former "Elbe 1" et "Elbe 2" pour poursuivre le convoi SC 129. Ce convoi est composé de vingt cinq bâtiments marchands escorté par vingt navires de guerre. Il est parti le 03 mai 1943 d'Halifax pour Liverpool. L'U-569 fait partie du groupe "Elbe 1". Le contact est pris avec le convoi le 12 Mai 1943, mais une forte escorte aérienne ainsi que maritime tiennent les U-Boote à distance. Les opérations contre le convoi se terminent deux jours plus tard au Sud-Ouest de l'Irlande avec deux bâtiments du convoi envoyés par le fond et deux U-Boote coulés dont l'U-186 (K.L. Siegfried HEDEMANN). L'U-569 est ravitaillé par l'U-459 (K.K. Georg von WILAMOWITZ-MÖLLENDORF) dans le centre Atlantique pour rejoindre le groupe "Mosel" formé le 19 Mai 1943 à 400 nautiques au Sud du Cap Farewell pour attaquer le convoi HX 239. Ce convoi est composé de quarante et un bâtiments marchands escorté par vingt quatre navire de guerre. Il est parti le 13 Mai 1943 de New York pour Liverpool. Le 21 Mai 1943 au soir, l'U-569 signale un convoi probablement le ON 184. Deux U-Boote du groupe "Mosel" sont pris en chasse par des destroyers et des appareils embarqués sur un porte-avions d'escorte. Dans l'après-midi du 22 Mai 1943, l'U-569 à la poursuite du convoi, est repéré par un "Avenger" du VC-9 (Lt W.F. CHAMBERLAIN) embarqué sur l'U.S.S. "Bogue". Ce dernier n'est qu'à 20 nautiques de la zone où l'U-569 a été repéré. L'avion lance quatre charges de profondeur pendant que l'U-569 plonge. Lorsqu'il fait surface quelques temps plus tard, un autre "Avenger" (Lt H. ROBERTS) est sur zone et l'attaque de nouveau avec quatre charges de profondeur. Cette fois, l'U-569 émerge de la mer avec un angle important, puis replonge au dessous de 100 mètres. L'U-569 refait de nouveau surface, replonge et refait de nouveau surface. L'équipage commence à abandonner le bateau dans une mer forte. Le H.M.C.S. "St Laurent" (G.H. STEPHEN) est près à prendre des rescapés à son bord. Cependant l'ingénieur du sous-marin ouvre les purges, l'U-569 est sabordé avant même que l'équipage puisse être recueillis à bord du "St Laurent". C'est le premier U-Boot à être coulé par des avions venant d'un porte-avions d'escorte. Vingt et un hommes sont portés disparus et le Commandant et vingt quatre hommes sont faits prisonniers de guerre (5).
Navire(s) coulé(s)
- 2 -
03 Novembre 1941 à 00h57 : (cargo à vapeur du convoi SC 52), carreau BC 1121, torpille (1)
08 Mars 1942 à 19h17 : S.S. "Hengist" (cargo à vapeur de 984 tonnes), carreau AM 2417, torpille - 59°31'N 10°15'O -
12 Mai 1942 à 03h13 : (cargo à vapeur du convoi ONS 92), carreau AK 9195, torpille (2)
11 Juin 1942 à 14h55 : S.S. "Pontypridd" (cargo à vapeur de 4458 tonnes du convoi ONS 100), carreau BC 3426, torpille - 49°50'N 41°37'O - endommagé -
11 Juin 1942 à 17h07 : S.S. "Pontypridd" (cargo à vapeur de 4458 tonnes du convoi ONS 100), carreau BC 3426, torpille - 49°50'N 41°37'O - (3)
23 Février 1943 à 22h30 : S.S. "Empire Marvel" (pétrolier à vapeur du convoi UC 1), carreau DG 5388, torpille - 32°15'N 29°50'O - (4)
Date de perdition
22 Mai 1943
Causes
Charges de profondeur de l"Avenger" T-6 (Lt W.F. CHAMBERLAIN) et de l"Avenger" T-7 (Lt H.S. ROBERTS) du VC-9 Sqn USN CVE USS"Bogue" (Capt G.E. E. SHORT) + sabordage
Atlantique Nord
- 50°40'N 35°21'O -
Victimes
21 victimes, 25 rescapés (19 victimes et 24 rescapés selon une autre source)
Notes
(1) Le naufrage du "Rose Schiaffino" a été provoqué par l'U-374 (O.L. Unno von FISCHEL) et non par l'U-569.
(2) L'U-569 observe un coup au but après 3min et puis il voit une colonne de flamme. Le navire est vu entrain de couler.
(3) Le "Pontypridd" a été touché d'abord par l'U-569 à 14h55, par l'U-94 (O.L. Otto ITES) à 16h06, puis coulé à 17h07 par l'U-569.
(4) L'U-569 tire une salve de trois torpilles et revendique d'avoir entendu trois détonations sur des cibles différentes, mais sans confirmation visuelle. En fait, aucun succès n'a été signalé ...
(5) Un blessé est envoyé a l'hôpital canadien et les vingt quatre autres sont dirigés vers Washington pour interrogatoire.
Carte de la Kriegsmarine

Insigne de l'U-569

Position du naufrage de l'U-569



U-Boote U-570

Homepage