U-168



 Type 
IX-C40
Chantiers de construction
Seebeckwerft à Wesermünde
Mise sur cale le 15 Mars 1941
Lancé le 05 Mars 1942
Mise en service le 10 Septembre 1942
Affecté à
4.U-Flottille, à Stettin de Septembre 1942 à Mars 1943 (Ausbildungsboot)
2.U-Flottille, à Lorient de Mars 1943 à Mars 1944 (Frontboot)
33.U-Flottille, à Penang/Batavia de Mars 1944 au 06 Octobre 1944 (Frontboot)
Commandant
K.L. Helmut PICH du 10 Septembre 1942 au 06 Octobre 1944
Nombre de patrouilles
- 4 -
Du 09 Mars 1943 au 18 Mai 1943, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. L'U-168 rejoint le groupe "Seeteufel", formé le 21 Mars 1943 au Sud de l'Islande. Les U-Boote reçoivent l'ordre de rejoindre une position pour intercepter des bâtiments qui rejoignent le convoi ONS 1. Ils arrivent au contact mais ne les attaquent pas. L'U-168 n'en aperçoit aucun. La ligne de patrouille se déplace ensuite vers l'Ouest dans la direction approximative du convoi. À partir du 26 Mars, la ligne de patrouille fait mouvement vers le Sud-Est vers le Cap Farewell et rejoint le groupe "Seewolf" pour former une ligne de 800 nautiques orientée Sud à partir du Cap Farewell. Des mâts et un porte-avions d'escorte sont observés dans le centre de la ligne dans l'après-midi du 26 Mars 1943, c'est peut-être l'escorte d'un convoi ON, mais il n'y a aucune action de faite contre lui. Il est donc décidé le 28 Mars 1943 que le groupe doit se concentrer sur la direction du HX 230, repéré par l'U-305(K.L. Rudolph BAHR) la veille. Cependant, la météo se dégrade et un ouragan se forme dans cette partie de l'Atlantique. Les U-Boote continuent quand même leurs poursuites, en espérant trouver des traînards, mais un seul est coulé en raison des difficultés d'attaque dans les mers fortes. L'opération contre le convoi prend fin le 30 Mars 1943 au Nord-Ouest de l'Irlande. L'U-168 n'a jamais eu de contact avec le convoi. Il rejoint avec d'autres U-Boote du groupe "Seeteufel" une nouvelle ligne de patrouille et forment le groupe "Löwenherz" au Sud-Est de Groenland à partir du 03 Avril 1943. Le lendemain, le convoi HX 231 est signalé à l'Ouest de la ligne de patrouille. L'opération contre ce convoi dure pendant trois jours avec comme résultat, six bâtiments envoyés par le fond et d'autres probablement endommagés. L'U-168 ne rencontre aucun succès. Une forte couverture aérienne cause la fin de l'opération contre ce convoi. Le 06 Avril 1943, l'U-168 repousse une attaque d'un "Sunderland". Quelques U-Boote du groupe "Löwenherz" forment un nouveau groupe, le "Lerche" au Sud-Est du Groenland, pour intercepter le convoi HX 232. Ce convoi est composé de cinquante et un bâtiments marchands escorté par dix sept navires de guerre. Il est parti le 01 Avril 1943 de New York City pour Liverpool. Dix jours plus tard, le convoi passe à travers la ligne de patrouille. Des attaques sont lancées pendant la nuit du 11 au 12 Avril 1943. L'U-168 tire six torpilles. Il rate la corvette française "Renoncule". Le convoi perd seulement trois bâtiments grâce à l'harcélement des U-Boote par la couverture aérienne. Entre le 17 Avril et le 20 Avril 1943, l'U-168 et quatre U-Boote du groupe "Lerche" sont ravitaillés par l'U-487 (O.L. Helmut METZ) dans le centre de l'Atlantique Nord, après ils rejoignent d'autres U-Boote pour former une nouvelle ligne de patrouille au Nord des Açores. Ce groupe se nomme "Specht". À partir du 22 Avril 1943, le groupe se positionne en attente du convoi SC 127. Trois jours plus tard, lorsqu'il apparaît qu'il ne trouve pas le convoi, les U-Boote reçoivent l'ordre de rejoindre à grande vitesse une nouvelle ligne de patrouille située dans le Nord-Ouest, en avant de la route du convoi ONS 4. De nouveau le convoi est dérouté et ne passe donc pas la ligne de patrouille. À partir du 27 Avril 1943, le groupe "Specht" est déployé au Nord-Est de Terre-Neuve à la recherche du convoi HX 235, mais là aussi le convoi est dérouté vers le Sud. À partir du 29 Avril 1943, le groupe "Specht" et "Amsel" forment une nouvelle ligne de patrouille au Nord-Est de Terre-Neuve en vue d'intercepter le convoi SC 128. Les deux groupes font mouvement vers le Sud à sa recherche, mais ils ne le trouvent pas. Le 01 Mai 1943, les U-Boote du groupe "Specht" se dirigent vers le Nord pour former une grande ligne de patrouille. Deux jours plus tard, le "groupe "Fink" est formée avec des U-Boote du groupe "Specht" et du groupe "Star", au Sud du Cap Farewell. Dans l'après-midi du 04 Mai 1943, le convoi ONS 5 passe dans le Sud de la ligne "Fink". Durant la nuit du 04 au 05 Mai 1943, des attaques sont lancées. Le convoi se scinde en plusieurs petits groupes escortés. Dans la journée du 05 Mai 1943, des attaques sont de nouveau lancées, mais le brouillard arrive dans l'après-midi et la totalité des contacts est perdu. L'opération contre le convoi prend fin le lendemain matin. Considérant que parfois quinze U-Boote ou plus sont au contact avec le convoi et que seulement douze navires sont coulés, on peut dire que le résultat est très décevant pour les Allemands. L'U-168 ne participe à aucune de ces attaques, mais il est quand même endommagé par des charges de profondeur lancées par l'escorte du convoi. Le 10 Mai 1943, l'U-168 est ravitaillé par l'U-459 (K.K. Georg von WILAMOWITZ-MÖLLENDORF) au Sud-Est du Groenland pour son retour à la base. Arrivée à Lorient.
Du 03 Juillet 1943 au 11 Novembre 1943, départ de Lorient pour l'Océan Indien. L'U-168 fait partie du groupe "Monsun" (3). Le plan est que l'U-462 (O.L. Bruno VOWE) accompagne le groupe pour le ravitailler à l'Est de St Paul Rocks, mais il échoue deux fois à essayer de passer le Golfe de Gascogne. Un nouveau plan est élaboré et c'est l'U-487 (O.L. Helmut METZ) qui ravitaille les U-Boote du groupe au Sud des Açores à partir du 14 Juillet 1943. Cinq de ses U-Boote cherchent l'U-487 dans la zone prévue pour le ravitaillement entre le 14 et le 17 Juillet 1943, mais ne le trouvent pas. En fait, l'U-487 a été envoyé par le font par un avion le 13 Juillet 1943. Trois U-Boote du groupe "Monsun" sont également coulés pendant leur transit : l'U-506 (K.L. Erich WÜRDEMANN), l'U-509 (K.L. Werner WITTE) et l'U-514 (K.L. Hans-Jürgen AUFFERMANN). L'U-168, l'U-183 (K.K. Heinrich SCHÄFER), l'U-188 (K.L. Siegfried LÜDDEN) sont finalement ravitaillés par l'U-155 (K.K. Adolf PIENING) à 600 nautiques à l'Ouest-Nord-Ouest des Îles du Cap Vert entre le 21 et le 27 Juillet 1943. Chaque U-Boote reçoit 35 m³ de gasoil. L'U-516 (K.L. Herbert KUPPISCH) ravitaille l'U- 532 (F.K. Ottoheinrich JUNKER) et l'U-533 (K.L. Helmut HENNIG) pour leur retour vers leur base. Les cinq U-Boote restant du groupe "Monsun" s'engagent dans l'Atlantique Sud, doublent le Cap de Bonne Espérance et entrent dans l'Océan Indien. Le 11 Septembre 1943, ils rencontrent le pétrolier allemand "Brake", venant de Penang, qui les ravitaille au Sud de l'île Maurice (carreau KS 4792). Ensuite les cinq U-Boote se dirigent chacun vers leur zone d'opérations. L'U-168 patrouille au large de Bombay et dans les premières heures du 02 Octobre 1943 envoie par le fond un britannique à 60 nautiques à l'Ouest-Sud-Ouest de Bombay. Entre le 01 et le 02 Octobre 1943, l'U-168 revendique six bateaux de pêche envoyés par le fond dans cette même zone. L'U-168 continue ensuite ses opérations dans le Golfe d'Oman, mais ne rencontre aucun succès. Arrivée à Penang.
Du 28 Janvier 1944 au 03 Février 1944, départ de Penang. L'U-168 y retourne lorsque son I.WO (Hans-Georg STENGER) tombe malade (appendicite). Arrivée à Penang. Le I.WO est remplacé par Konrad HOPPE.
Du 07 Février 1944 au 24 Mars 1944, départ de Penang pour patrouille dans l'Océan Indien. L'U-168 opère dans le Sud-Ouest de l'Inde. Le 14 Février, il torpille et coule un navire de réparations britannique à l'Est des îles Maldives. Le lendemain, il envoie par le fond un grec au Sud-Sud-Ouest des mêmes îles. Le 21 Février 1944, il torpille et endommage un norvégien à l'Ouest-Nord-Ouest des îles Maldives. Le 11 Mars 1944, il a de nouveau rendez-vous avec le pétrolier allemand "Brake" (Kapitän KOELSCHENBACH), l'U-188 et l'U-532 (F.K. Ottoheinrich JUNKER) sont également là pour se ravitailler à 1000 nautiques au Sud-Est de l'Île Maurice. Les trois u-Boote effectuent une reconnaissance dans un rayon de 200 nautiques, mais ils ne découvrent aucune activité ennemie. Au matin du 12 Mars 1944, après avoir ravitaillé l'U-188 et l'U-532, le temps se détériore et les quatre bâtiments se déplacent alors vers le Sud-Ouest. Plus tard dans la matinée, ils sont repérés par un avion du porte-avions d'escorte H.M.S. "Battler". Les Trois U-Boote plongent. Le "Brake" est ensuite attaqué par le destroyer H.M.S. "Roebuck" et est coulé par son artillerie en un peu plus d'une heure. Son équipage (135 hommes) est recueilli plus tard par l'U-168. Arrivée à Batavia où il subit d'importantes réparations.
Du 05 Octobre 1944 au 06 Octobre 1944, départ de Batavia pour Surabaya pour préparer des opérations autour de l'Australie. Le 06 Octobre 1944, l'U-168 est torpillé et coulé par le sous-marin néerlandais "Zwaardvisch" (Lt-Cdr H.A.W. GOOSSENS) au Nord de Rembang (Java). Le Commandant, trois Officiers (le I.WO, le Médecin et l'Ingénieur (4)) et un matelot sont blessés et envoyés à Freemantle (Australie). Ils y arrivent le 26 Octobre 1944. Les vingt trois autres survivants sont recueillis un peu plus tard et transférés sur un bateau de pêche indonésien. Vingt trois hommes d'équipage sont portés disparus.
Navire(s) coulé(s)
- 2 + 1 endommagé + 1 navire de réparation -
12 Mars 1943 à 02h02 : (cargo ≈ 5000 tonnes du convoi HX 232), carreau AK 6474, torpille (1)
12 Mars 1943 à 02h03 : "Renoncule" (corvette de 925 tonnes, escorte du convoi HX 232), carreau AK 6474, torpille (1)
01 Octobre 1943 (bateau de pêche), carreau MH 7743, artillerie (2)
01 Octobre 1943 (bateau de pêche), carreau MH 7743, artillerie (2)
01 Octobre 1943 (bateau de pêche), carreau MH 7743, artillerie (2)
02 Octobre 1943 : S.S. "Haiching" (cargo à vapeur de 2183 tonnes), carreau MH 7789, torpille - 18°46'N 71°55'E -
02 Octobre 1943 (bateau de pêche), carreau MH 77, artillerie (2)
02 Octobre 1943 (bateau de pêche), carreau MH 77, artillerie (2)
02 Octobre 1943 (bateau de pêche), carreau MH 77, artillerie (2)
14 Février 1944 : H.M.S. "Salviking" (navire de réparation de 1440 tonnes), carreau LC 9519, torpille - 03°30'N 76°30'E -
15 Février 1944 : S.S. " Epaminondas C. Embiricos" (cargo à vapeur de 4385 tonnes), carreau LC 8777, torpille + artillerie - 01°30'N 73°E -
21 Février 1944 : M.V. "Fenris" (pétrolier à moteur de 9804 tonnes), carreau LM 2824, torpille - 08°32'N 65°35'E - endommagé -
Date de perdition
06 Octobre 1944 à 01h30
Causes
Torpille tirée par le S.S. "Zwaardvisch" (Cdr H.A.W. GOOSSENS HNetMS)
Océan Pacifique, Mer de Java, près de Surabaya
- 06°20'S 111°28'E -
Victimes
23 victimes, 27 rescapés
Notes
1) L'U-168 tire six torpilles et entend des détonations après 1min 32sec et 3min 4sec.
2) L'U-168 rapporte six bateaux de pêche envoyés par le fond avec son artillerie.
3) Le groupe est ainsi nommé parce que le temps que les U-Boote arrivent en Extrême-Orient ce sera la fin de la mousson...
4) Les trois Officiers s'échappent du bord avec leur Dräger Tauchretter lorsque l'U-168 se trouve à quarante mètres de profondeur et sont recueillis par la suite par le sous-marin hollandais avec un matelot.
Carte de la Kriegsmarine

Insigne de l'U-168

Position du naufrage de l'U-168



U-Boote U-169

Homepage