U-110



 Type 
IX B
Chantiers de construction
AG Weser à Brême
Lancé le 25 Août 1940
Mise en service le 21 Novembre 1940
Affecté à
2.U-Flottille, à Wilhelmshaven/Lorient de Novembre 1940 au 09 Mai 1941 (Ausbildungsboot/Frontboot)
Commandant
K.L. Fritz-Julius LEMP de Novembre 1940 au 09 Mai 1941
Nombre de patrouilles
- 2 -
Du 09 Mars 1941 au 29 Mars 1941, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. Lemp a été absent de l'Atlantique pendant six mois. La cause en est le gel de la Baltique et la conséquence est que l'équipage n'a eu que dix jours d'entraînement, pas de tir au canon, ni de tir de torpille. Le 15 Mars 1941, l'U-110 se trouve à 150 miles au Sud de l'Islande. La visibilité est très mauvaise, il doit plonger toutes les quatre heures pour écouter avec ses hydrophones. A 22h00, l'opérateur sonar reporte des bruits d'hélices. L'U-110 fait surface et signale le convoi HX 112 à 00h10, le 16 Mars 1941. Ce convoi possède 41 navires marchands et pétroliers. Il est escorté par l'Escort Group 5, commandé par Donald MACINTYRE, avec les destroyers H.M.S. "Walker", "Vanoc", "Volunteer", "Sardonyx" et le H.M.S. "Scimitar" et deux corvettes "Bluebell" et "Hydrangea". L'U-110 lance deux torpilles des tubes avant, sur un pétrolier britannique. La première a une course désordonnée et la deuxième se perd. Il tire alors du tube arrière et touche le pétrolier. Malgré une forte explosion, il n'est qu'endommagé et regagnera l'Islande. Le destroyer H.M.S. "Scimitar" voit l'U-110 et l'attaque. Le H.M.S. "Walker" et le H.M.S. "Vanos" arrivent sur les lieux. L'U-110 plonge en urgence. Les destroyers envoient vingt quatre charges de profondeur sur l'U-Boot, sans aucun effet. Il fait plus tard surface et reprend la poursuite. Ayant rechargé les tubes, LEMP tire quatre torpilles avec ses tubes avant, deux sur un cargo, deux sur un pétrolier, sans aucun succès (Trois torpilles se perdent et l'autre coule...) Le 20 Mars 1941, l'U-74 (K.L. Eitel-Friedrich KENTRAT), l'U-98 (K.L. Robert GYSAE) et l'U-110 sont dirigés vers le convoi HX 113, signalé par des "Condors" du 1/KG 40, au Nord-Ouest des Hébrides. Les U-Boote ne le trouvent pas. Le 23 Mars 1941, torpille et endommage un norvégien, au Sud-Ouest de Reykjavik. Comme le bâtiment ne coule pas, l'U-110 fait surface. Dans la précipitation pour couler le norvégien au canon, les servants oublient d'enlever la tape de bouche du canon. Le fût explose, endommageant le périscope, un ballast et obligeant LEMP à faire route vers Lorient. Heureusement aucun homme d'équipage n'est tué ou sérieusement blessé. Le bâtiment norvégien sera coulé, le 27 Septembre 1941, par l'U-201 (K.L. Adalbert SCHNEE) à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande. Arrivée à Lorient.
Du 15 Avril 1941 au 09 Mai 1941, départ en patrouille pour l'Atlantique. Il rejoint l'U-73 (K.L. Helmut ROSENBAUM) et l'U-101 (K.L. Ernst MENGERSEN) et quelques sous-marins italiens, à l'Ouest de l'Irlande. Le "Torelli" signale un convoi le 23 Avril 1941. Le 22 Avril 1941, l'U-110 coule un bâtiment français naviguant en solitaire, à l'Ouest-Nord-Ouest de Achill Head (Ouest de l'Irlande). Le 09 Mai 1941, coule deux cargos britanniques, du convoi OB 318, à l'Est du Cap Farewell. Le convoi est escorté par neuf navires de l'Escort Group 3. L'U-110 est attaqué par la corvette H.M.S. "Aubrietia" (Lt Cdr V.F. SMITH) qui lui envoie des charges de profondeur (seize, échelonnées entre 100 et 200 pieds). Les dégâts sont très importants. Les manomètres de profondeur, d'autres instruments de mesure, les moteurs électriques, les barres de plongée, le compas, les caisses à gas-oil, les ballasts, l'air comprimé etc... sont hors service. L'U-110 est obligé de faire surface. LEMP donne l'ordre à l'équipage de se préparer à évacuer le bâtiment et d'armer les charges de destruction. Le H.M.S. "Bulldog" (Cdr A.J. BAKER-CRESSWELL) s'approche de l'U-110 et commence à le canonner. Les charges de destruction ne fonctionne pas. Le H.M.S. "Broadway" s'approche également de l'U-Boot. Dietrich LOEWE est avec l'ingénieur mécanicien Hans-Joachim EICHELBORN, au central. Il rappelle à Lemp qu'il faut ouvrir les purges des ballasts. Les purges restent bloquées. Quarante sept hommes sont encore à bord de l'U-110. A l'ordre d'abandonner le bâtiment, tous les hommes se jettent à l'eau; l'opérateur radio ne prend pas le temps de détruire la machine Enigma et de prendre les codes secrets avec lui. L'U-110 ne coule pas, BAKER-CRESSWELL donne l'ordre au Sub Lt David E. BALME d'armer une baleinière avec huit hommes qui font de suite route vers l'U-Boot. Arrivant près de l'U-110, ils s'attendent à être reçus par des tirs d'armes, mais il n'y a plus personne à bord. Ils trouvent à bord, le livre de bord de l'U-110, des cartes marines, des documents etc... David E. BALME arrive au local radio où il trouve la machine ENIGMA M 3097 et des livres de codes. L'équipe de prise reste à bord quatre heures. Elle y prend : dix paires de jumelles, six sextants, des appareils photos, la Ritterkreuz de LEMP et d'autres souvenirs... Tout le personnel ayant pris part à la capture est contraint au secret (400 personnes environ). L'U-110 coule le 11 Mai 1941 alors qu'il est pris en remorque par le H.M.S. "Bulldog" et qui navigue à la vitesse de six nœuds. Il coule à la verticale.
Navire(s) coulé(s)
- 3 + 2 endommagés -
16 Mars 1941 : M.V. "Erodona" (6207 tonnes) endommagé
20 Mars 1941 : S.S. "Siremalm" (2468 tonnes) endommagé
26 Avril 1941 : S.S. "André Moyrant" (2471 tonnes)
08 Mai 1941 : S.S. "Esmond" (4976 tonnes)
08 Mai 1941 : S.S. "Bengore Head" (2609 tonnes)
Date de perdition
11 Mai 1941 à 22h55
Causes
Charges de profondeur du destoyer H.M.S. "Bulldog" (Cdr A.J. BAKER-CRESSWELL)et de la corvette H.M.S. "Aubrieta" (Lt Cdr V.F. SMITH)
- Capturé -
Atlantique Nord à l'Est du Cap Farewell
- 60°22'N 33°12'O -
Victimes
15 victimes, 32 rescapés
Notes
LEMP voyant que son U-Boot ne coule pas, se dirige vers lui. Il est suivant, certaines sources, abattu.
BAKER-CRESSWELL et SMITH du H.M.S. "Aubrietia" sont décorés de la D.S.O. (Distinguished Service Order). BALME et le Capitaine du "Broadway" sont eux décorés de la D.S.M. (Distinguished Service Medal).
Un camp près de Lorient porte le nom de LEMP en son honneur.



U-Boote U-111

Homepage