HMS/m P615 Uluç Ali Reis



HMS/m P615 Uluç Ali Reis
- HMS/m P615 Uluç Ali Reis -

- Le "Uluç Ali Reis" est construit aux chantiers Vickers Armstrong, Barrow-in-Furness. C'est un sous-marin de 'Turkish Class'.
- Il est mis sur cale le 30 Octobre 1939, lancé en tant que P615 le 01 Novembre 1940, il est terminé le 03 Avril 1942.
- Il passe ensuite dix semaines dans la Clyde, avec son sister-ship le P614 (ex Burak Reis), a tourné un film "We Dive at Dawn" (Plongée à l'aube).
- Il est affecté à la 3rd Submarine Flotilla à Holy Loch et participe aux escortes.
- Le 15 Juin 1942, le P615 appareille pour l'Islande, point de départ des convois pour la Russie.
- Après les exercices anti-sous-marins prolongées près de Reykjavik, le 27 Juin le P615 et le P614 rejoint l'infortuné convoi PQ 17 pour l'escorter. Il se trouve réduit à une patrouille de couverture inefficace après que l'on a ordonné au convoi de se disperser le 04 Juillet 1942.
- Début Septembre 1942, le P615 sert de nouveau d'escorte, cette fois au convoi PQ 18 et le PQ 14 qui a été malmené par des attaques navales et aériennes allemandes.
- À la fin 1942, le P615 et le P614 sont au milieu de plusieurs mois de formation anti-sous-marine avec des escortes de surface, d'abord à Scapa Flow puis en Afrique de l'Ouest pour se préparer à attaquer les U-Boote se trouvant au large de Cap Town.
- Le 17 Avril 1943, le P615, sous les ordres du Lt C.W. St C. LAMBERT, appareille de Freetown (Sierra Leone) pour prendre une position de patrouille au large du Cap de Espérance.
- Le Vice-Amiral H.B. RAWLINGS, alors commandant de la West Africa Station, a prévu que la première étape du voyage du P615 va l'emmener à Takoradi (Ghana) avec le dragueur de mines MMS 107 (H.J. CRAVEN) comme escorte. Cependant, c'est deux bâtiments sont aperçus à peine onze heures après leur départ, à 03h44 le 18 Avril 1942 par l'U-123 (O.L. Horst von SCHROETER) qui passe toute la matinée à les poursuivre. Son objectif initial n'est pas le P615 mais le MMS 107 contre lequel il a déjà mené une attaque à la torpille sans succès à 04h50.
- Extrait du KTB de l'U-34.
- Le P615 est en contact visuel avec le MMS 107 avant la détonation et le signal qu'il commencé à transmettre à peu près à 09h50 au MMS 107 ou au S.S. "Empire Bruce" (récemment apparu sur son bâbord) est le dernier que l'on a entendu de lui. On a observé le coup au but du pont du MMS 107, les témoins enregistrent que le P615 a été soufflé par une violente explosion et a coulé en cinq secondes presque exactement à 10h00 (heure anglaise).
- Selon le rapport officiel, "le commandant du MMS 107 n'a pas vu l'explosion, car il avait terminé son quart à la passerelle, mais les observations suggèrent que le P615 a été frappé par une torpille sous le massif, côté tribord".
- Toutefois, à aucun moment le dragueur de mines n'a pas pu voir les traces de la torpille et le KTB de l'U-123 indique clairement que la frappe était en fait du même côté que celui que von SCHROETER a attaqué.
- Les observations faites à partir de MMS 107 confirment en grande partie celles enregistrées dans le KTB de von SCHROETER : l'U-123 a torpillé et détruit le P615 instantanément et aucune trace n'a jamais été trouvée.
- Dans son propre rapport sur le naufrage, le Vice-Amiral H.B. RAWLINGS note que la région en question avait été fouillée par un "Catalina" de la RAF le jour précédent avec des 'résultats négatifs' et qu'il n'y avait pas de U-Boote dans cette zone.
- La plus grande inquiétude du Contre-Amiral C.B. BARRY (Amiral commandant des sous-marins) est la déclaration faite par le MMS 107 (bien que contredite par l'entrée de 11h54 du KTB de l'U-123), que le P615 a cessé de zigzaguer peu de temps avant d'être attaqué : «C'est une infraction directe à la pratique sous-marine normale et on peut considérer que probablement cela a contribué à un petit degré à sa perte».
- Lors du naufrage, il y a quarante-quatre victimes et aucun survivant.




Position du naufrage du HMS P615


gauche

Homepage