H.M.S. "Gladiolus"
(M 34 puis K 34)


H.M.S. Gladiolus © IWM
- H.M.S. Gladiolus © IWM -

Type
Chantiers de Construction
Smith's Dock Ltd (Middlesbrough)
Mise sur cale
19 Octobre 1939
Lancement
24 Janvier 1940
Mise en service
06 Avril 1940
Caractéristiques techniques
Longueur : 62,48 mètres
Largeur : 10,05 mètres
Tirant d'eau : 3,47 mètres
Déplacement standard : 940 tonnes (coque : 491 tonnes; machines : 375 tonnes; équipement : 57 tonnes et armement : 17 tonnes)
Déplacement en ordre de combat : 1170 tonnes (carburant : 200 tonnes et eau potable : 30 tonnes)
Propulsion
1 Turbine à réciprocité 4 cylindres à triple expansion
2 Chaudières cylindriques Scotch de 2750 cv
1 Hélice tripale
Vitesse maxi
16 nœuds
Autonomie
3500 nautiques à 12 nœuds
5500 milles à 9 nœuds
Armement
1 canon BL Mark IX de 101,6mm (100 obus)
1 canon Vickers 2-Pdr QF Mark VIII de 40mm
4 fusils- mitrailleurs Lewis de 7,7mm
2 rampes et 2 lanceurs Mark II Thornycroft DCT (40 grenades)
Détection
1 Asdic Type 123A
Équipage
47 hommes initialement
Commandant
Lt Cdr H. M. C. Sanders R.D. RNR
Victimes/Survivants
64 +1/aucun


- Pendant ses dix-huit mois de service, le "Gladiolus" va escorter plus de quarante convois, dont douze vont être attaqués.
- Il sera engager dans toutes les tâches accomplies par les corvettes; escorte des convois, recherche et attaque des sous-marins qui affrontent les navires en convoi et sauvetage des survivants.
- Il est affecté au 2nd Escort Division of Western Approaches Command à Plymouth et rejoint son premier convoi le 12 Mai 1940.
- Le 28 Juin 1940, il recueille trente-cinq survivants du S.S. "LLanarth" coulé par l'U-30 (K.L. Fritz-Julius LEMP), le même jour.
- Le 30 Juin 1940, il escorte le convoi OA 175. Ce convoi est composé de trente et un bâtiments marchands escorté par deux navires d'escorte. Il est parti le 27 Juin 1940 de Southend et est dispersé le 01 Juillet 1940.
- Le 01 Juillet 1940, il envoie par le fond l'U-26 (K.L. Heinz SCHERINGER) en collaboration avec le sloop H.M.S. " Rochester" (Capt G.F. RENWICK) et le Sunderland 'H' du 10 Sqn RAAF (F/L W.N. GIBSON). C'est le premier U-Boot coulé par une corvette de Classe "Flower" pendant la Seconde Guerre Mondiale.
- En Octobre 1940, il est transféré au 1st Escort Group à Liverpool subissant une refonte partielle à Birkenhead entre Novembre 1940 et Janvier 1941.
- Rejoignant le 1st Escort Group à Londonderry, le "Gladiolus" reprend l'escorte des convois dans l'Atlantique Nord, participant le 28 Avril 1941 au naufrage de l'U-65 (K.K. Hans-Gerrit von STOCKHAUSEN). Le lendemain, le "Gladiolus" recueille les survivants du M.V. "Beacon Grange" envoyé par le fond par l'U-552 (K.K. Erich TOPP).
- En Juin 1941, le convoi HX 133 étant attaqué, le "Gladiolus" est détaché de l'escorte du convoi OB 335 en tant que renfort. Pendant la nuit du 24 au 25 Juin 1941, il aperçoit un U-Boot en surface, l'U-71 (K.L. Walter FLACHSENBERG), et l'attaque. Il tente également de l'éperonner mais l'U-71 réussit à plonger. Il lance alors cinq attaques où il utilise trente charges de profondeur. Il est rejoint par le H.M.S "Nasturtium" qui en lance six autres.
- Dans la nuit du 26 au 27 Juin 1941, l'U-556 (K.L. Herbert WOHLFARTH) attaque le convoi. Il est aperçu par le H.M.S. "Nasturtium" qui attaque l'U-Boot. La corvette est rejoint par le H.M.S. "Celandine" et "Gladiolus". Au total, les trois corvettes lancent cinquante charges de profondeur forçant l'U-556 à faire surface. Les corvettes ouvrent alors le feu contre l'U-Boot à bout portant frappant le massif de ce dernier. L'U-556 coule et son équipage tente de se sauver.
- Affecté au nouveau Newfoundland Command, le "Gladiolus" rejoint le Canadian 20th Escort Group (EG-C20) en Juillet 1941.
- En Septembre 1941, le "Gladiolus" est impliqué dans la bataille pour le SC 42. Ce convoi perd quinze bâtiments en deux jours seulement et 'seulement' un U-Boot est porté disparu : l'U-501 (K.K. Hugo FÖRSTER). D'autres navires d'escorte sont envoyés en renfort. Le 11 Septembre 1941, le "Gladiolus" arrive avec l'EG 2. Le convoi SC 42 est traqué pendant cinq jours, perdant deux autres bâtiments pour un U-Boot perdu : l'U-207 (O.L. Fritz MEYER).
- Le 22 Septembre 1941, l'équipage du "Gladiolus" apprend qu'il va entrer bientôt en carénage à Charleston (Caroline du Sud). Mais la nécessité urgente d'escortes, car les attaques des U-Boote augmentent dans l'Atlantique, oblige à reporter l'arrêt au 04 Octobre 1941, le "Gladiolus" étant réputé « tout à fait capable d'effectuer un autre cycle avant radoub ».
- Le 09 Octobre 1941, le "Gladiolus" affecté à la Task Unit 4.1.5, sous les ordres du Lt-Cdr H.M.C. SANDERS, quitte Saint-Jean de Terre-Neuve pour rejoindre le convoi SC 48. Ce convoi est composé de cinquante-trois bâtiments marchands escorté par vingt-six navires de guerre. Il est parti le 05 Octobre 1941 de Sydney (île de Cap Breton) pour Liverpool.
- Malgré le décryptage de la Machine "Enigma" sur la disposition des U-Boote dans l'Atlantique, treize bateaux forment une ligne de patrouille à la mi-Octobre 1941 qui se révèle un trop gros obstacle à éviter pour le convoi SC 48. Dans la nuit du 14 au 15 Octobre 1941, le convoi se dirige tout droit vers l'U-553 (K.K. Karl THURMANN) qui envoie deux fois sa position avant l'aube. L'U-553 se lance à l'attaque et sa position étant relayée d'autres U-Boote arrivent sur zone dans les trente-six heures suivantes, ce sont l'U-558 (K.L. Günther KRECH), l'U-432 (K.L. Heinz-Otto SCHULTZE) et l'U-568 (K.L. Joachim PREUSS). L'escorte initiale du SC 48 est composée du destroyer H.M.C.S. "Columbia" (officier supérieur de l'escorte) et des corvettes H.M.S. "Gladiolus", H.M.S. "Mimosa", H.M.C.S. "Baddeck", H.M.C.S. "Shediac", H.M.C.S. "Camrose", H.M.C.S. "Rosthern" et H.M.C.S. "Wetaskiwin". Cette escorte est trop faible pour défendre le convoi contre l'assaut attendu, d'autant que trois de ses bateaux ont rebroussé chemin par manque de carburant. Le 15 Octobre 1941 dans la soirée le "Gladiolus" est en action contre l'U-568 qui coulera le S.S. "Empire Heron" quelques heures plus tard. Comme toujours lorsqu'il y a beaucoup de sous-marins, des mesures désespérées sont prises pour renforcer la défense du SC 48. Le 16 Octobre 1941 à midi, l'escorte est renforcée par cinq destroyers américains (U.S.S. "Plunkett", "Kearny", "Decatur", "Livermore" et "Greer") provenant de l'escorte du convoi ON 24, mais l'U.S. Navy est encore inexpérimentée dans le domaine de la protection des convois et ne possède par de Radar. L'assaut arrive finalement durant la nuit du 16 au 17 Octobre 1941, lorsque huit U-Boote bousculent la position du convoi créant le chaos dans les bâtiments marchands et par l'arrivée des corvette H.M.S. "Abelia" et "Veronica" à environ 23h00 le 16 Octobre 1941, par celle des destroyers H.M.S. "Highlander", "Broadwater" et "Sherwood" une heure plus tard et des corvettes canadiennes H.M.C.S. "Pictou", "Brandon" et "Weyburn" à l'aube du 17 Octobre 1941. Sept bâtiments du convoi sont envoyés par le fond pendant la nuit et l'U.S.S. "Kerany" est endommagé avec de graves conséquences pour les relations américaines avec l'Allemagne. Le nombre de protagonistes et de victimes lèvent des problèmes importants pour l'infraction commise. Le 16 Octobre 1941 à 12h30, le "Gladiolus" reçoit l'ordre d'enquêter sur un contact radar repéré dans le Sud-Ouest du convoi. Le contact en question s'avère être l'U.S.S. "Plunkett" avec lequel probablement le "Gladiolus" rejoint le convoi. Mise à part un bref contact radio dans la soirée, aucun document ne peut expliquer la disparition du "Gladiolus". Il faut analyser les attaques les plus proches enregistrées dans la nuit. Trois U-Boote étaient présents : l'U-553, l'U-558 et l'U-432. En voici les trois extraits de leur KTB, dans l'ordre des possibilités les plus probables :
- Extrait du KTB de l'U-553.
- Extrait du KTB de l'U-558.
- Extrait du KTB de l'U-432.
- Lors du naufrage soixante-cinq victimes sont à déplorer. Le H.M.S. "Gladiolus" coule dans l'Atlantique Nord, approximativement à la position - 57°00'N 25°00'O - dans le carreau AL 19XX.




Position du naufrage du H.M.S. Gladiolus






gauche milieu

Homepage