U-821



 Type 
VII C
Chantiers de construction
Oderwerke à Stettin
Mise sur cale le 02 Octobre 1941
Lancé le 26 Juin 1943
Mise en service le 11 Octobre 1943
Affecté à
4.U-Flottille, à Stettin d'Octobre 1943 à Novembre 1943 (Ausbildungsboot)
24.U-Flottille, à Memel de Novembre 1943 à Décembre 1943 (Ausbildungsboot)
4.U-Flottille, à Stettin de Janvier 1944 à Mars 1944 (Ausbildungsboot)
1.U-Flottille, à Brest de Mars 1944 au 10 Juin 1944 (Frontboot)
Commandant(s)
Lt Ludwig FRABICIUS du 11 Octobre 1943 au 01 Décembre 1943
O.L. Ernst FISCHER du 02 Décembre 1943 au 31 Décembre 1943
O.L. Ulrich KNACKFUSS du 01 Janvier 1944 au 10 Juin 1944
Nombre de patrouilles
- 2 -
Du 07 Mars 1944 au 09 Mars 1944, départ de Kiel, arrivée à Kristiansand.
Du 17 Mars 1944 au 18 Mars 1944, départ de Kristiansand, arrivée à Bergen.
Du 19 Mars 1944 au 12 Avril 1944, départ de Bergen pour l'Atlantique Nord. En transit, lorsqu'il double le Passage Shetlands-Féroé, l'U-821 reçoit l'ordre de se diriger vers l'Ouest de la France pour y rejoindre le groupe "Landwirt". Arrivée à Brest.
Du 06 Juin 1944 au 10 Juin 1944, départ de Brest avec le groupe "Landwirt". L'U-821 et sept autres U-Boote, qui ne sont pas équipés de Schnorchel, reçoivent l'ordre de se diriger vers une zone située entre le Cap Lizard et Hartland Point enfin d'opérer contre les forces d'invasion alliées. Pour une arrivée au début de la zone opérationnelle, les bateaux commencent à s'y diriger vers la fin de la soirée et reçoivent l'ordre de naviguer en surface à grande vitesse. Ils se retrouvent de suite sous la menace aérienne dès qu'ils ont quitté leurs escortes vers 10h00. Quatre U-Boote signalent qu'ils sont endommagés et qu'ils retournent à leur base. Le 07 Juin 1944, il est décidé que les quatre bateaux restants, y compris l'U-821, resteront en plongée pendant la journée dans leur zone opérationnelle. Le 08 Juin à 14h00, un destroyer est repéré à l'écoute. Une torpille T-5 est tirée sans aucun résultat, ce qui étonne KNACKFUSS qui pense que ce genre de torpille est très performant. Une demi-heure plus tard, il prépare une nouvelle attaque, mais la 'cible' est trop éloignée. À ce moment là ses batteries sont peu chargées (il reste 3400 ampères-heures). L'U-821 se pose sur le fond en attente de passage de bâtiments. Vers 16h00, de nombreux bruits d'hélices d'une force britannique en ratissage se font entendre à l'hydrophone tribord, KNACKFUSS reste silencieux pendant près de huit heures. Il n'y a plus d'activité en surface et l'U-821 fait surface par nuit claire. Quinze minutes après, le FuMo a un contact avec un appareil à 15000 mètres. Quelques minutes plus tard, les personnes présentes dans la baignoire sont aveuglées par un Leigh Light. Les canonniers ouvrent de suite le feu. Trois bombes sont lancées blessant un total de cinq membres de l'équipage. KNACKFUSS hisse les blessés à bord, puis effectue une plongée d'urgence. Après un tour au périscope et ne voyant aucun ennemi, il fait de nouveau surface. Il est de suite de nouveau attaqué par des avions alliés. Il replonge et essuie plusieurs attaques par charges de profondeur. N'ayant plus de 'batteries' il est obligé de refaire surface pour essayer de les recharger. Il est alors repéré, il se trouve dans le Nord-Ouest d'Ouessant, par quatre "Mosquito" du Sqn 248 menés par le F/Lt S.G. NUNN. Inaperçu par l'U-Boot, un "Mosquito" s'approche et le mitraille. L'équipage est aperçu, un peu plus tard, entrain d'abandonner le sous-marin qui semble coulé. Un "Liberator" du Sqn 206, piloté par le F/Lt A.D.S. DUNDAS arrive sur zone et lance deux charges de profondeur qui détruisent l'U-821. Compte tenu de la zone où se trouve l'U-821, il semble qu'il était entrain de rejoindre Brest. Plus tard dans la journée, les survivants sont recueillis par un patrouilleur allemand, qui est attaqué lui aussi par des "Mosquito" du Sqn 248 et coulé. L'un des attaquants est abattu pendant l'attaque. Il n'y a qu'un seul survivant de l'U-821 qui est recueilli un peu plus tard sur le lieu du naufrage du patrouilleur.
Navire(s) coulé(s)
- 0 -
Date de perdition
10 Juin 1944 à 11h45
Causes
Mitraillages des "Mosquito" MM399/T (F/O G.N. YATES), LR347/T (F/Lt S.G. NUNN), HP907/V (F/S W.W. SCOTT) et HR158/W (F/O K. NORRIE) du Sqn 248 de la R.A.F. et charges de profondeur du "Liberator" EV943/K (F/L Alexander D.S. DUNDAS) du Sqn 206 de la R.A.F.
Golfe de Gascogne, Nord-Ouest d'Ouessant
- 48°31'N 05°11'O -
Victimes
50 victimes, 1 survivant
Carte de la Kriegsmarine

Insigne de l'U-821 Insigne de l'U-821

Position du naufrage de l'U-821



U-Boote U-822

Homepage