U-602



 Type 
VII C
Chantiers de construction
Blohm & Voss à Hambourg
Mise sur cale le 08 Février 1941
Lancé le 30 Octobre 1941
Mise en service le 29 Décembre 1941
Affecté à
5.U-Flottille, à Kiel de Décembre 1941 à Septembre 1942 (Ausbildungsboot)
7.U-Flottille, à Saint-Nazaire d'Octobre 1942 à Décembre 1942 (Frontboot)
29.U-Flottille, à La Spezia de Janvier 1943 au 23 Avril 1943 (Frontboot)
Commandant(s)
K.L. Philipp SCHÜLER du 29 Décembre 1941 au 23 Avril 1943
Nombre de patrouilles
- 4 -
Du 26 Septembre 1942 au 06 Novembre 1942, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. À partir du 08 Octobre 1942, l'U-602 rejoint des bateaux de l'ex-groupe "Luchs" lorsque le groupe "Panther" est formé à 700 ou 800 nautiques dans le Canal du Nord. Dans la soirée du 11 Octobre 1942, l'U-620 signale le convoi ONS 136 et huit bateaux du centre de la ligne de patrouille "Panther" sont détachés en groupe "Leopard" et dirigés vers le convoi. Le 16 Octobre 1942, le convoi ONS 137 est signalé par l'U-704 (K.L. Horst KESSLER) lorsqu'il passe dans le Sud de la ligne de patrouille et onze bateaux reçoivent l'ordre de l'attaquer. Avec des U-Boote restants du groupe "Panther", le groupe "Puma" est formé le 16 Octobre 1942. L'U-602 et sept autres bateaux du groupe reçoivent l'ordre de partir vers le Sud à la recherche du convoi ONS 138. Le 22 Octobre 1942, les bateaux sont presque à 400 nautiques dans le sud de la position originale du groupe "Puma". Ce jour-là, l'U-Boot qui se trouve dans la position la plus au Sud, l'U-443 (K.L. Kostantin von PUTTKAMER), signale le convoi ON 139 dans le centre de l'Atlantique Nord. Le groupe reçoit l'ordre de le poursuivre et de l'attaquer, mais les bateaux sont incapables de rattraper le convoi, qui navigue à une moyenne de 10 à 12 nœuds. Seul l'U-443 est capable de l'attaquer et lui coule deux bâtiments. Le groupe "Puma" fait mouvement vers l'Ouest jusqu'au 24 Octobre 1942, quand l'U-606 (K.L. Dietrich von der ESCH) signale deux destroyers qui peuvent faire partie d'une escorte d'un convoi ONS. Les bateaux font mouvement vers le Nord-Ouest à grande vitesse pour l'intercepter. Le 26 Octobre 1942, l'U-436 (K.L. Günther SEIBICKE) signale le convoi HX 212 dans le centre de la ligne de patrouille du groupe "Puma". Il le suit et attend les autres bateaux, sauf l'U-602. Des attaques sont lancées, mais les U-Boote sont chassés par l'escorte. Le 28 Octobre 1942, les bateaux, qui ont repris contact avec le convoi, sont de nouveaux chassés par des appareils du Sqn 120 basés en Islande. Lorsque la même chose arrive le lendemain, l'opération est abandonnée. Malgré les difficultés rencontrées lors des attaques six bâtiments sont coulés et un autre endommagé. L'U-602 ne rencontre aucun succès. Il arrive ensuite à Lorient.
Du 01 Décembre 1942 au 21 Décembre 1942, départ de Lorient pour la Méditerranée. L'U-602 passe le détroit de Gibraltar durant la nuit du 07 au 08 Décembre 1942. En fin de soirée du 09 Décembre 1942, il torpille et endommage un destroyer britannique, escortant le bâtiment-dépôt H.M.S. "Maidstone" de Gibraltar à Alger, dans le Nord-Nord-Est du Cap Ferrat (Algérie) (1). Le navire de guerre se casse en deux et les parties sont remorquées vers Arzew. La section avant sera plus tard remorquée vers la Grande-Bretagne pour y être réparée. L'U-602 arrive à La Spezia.
Du 06 Février 1943 au 09 Mars 1943, départ de La Spezia pour patrouille. Il opère sans succès le long des côtes algériennes. Arrivée à Toulon.
Du 06 Avril 1943 au 23 Avril 1943, départ de Toulon pour patrouiller une nouvelle fois sur les côtes algériennes. Il envoie un message le 19 Avril 1943, mais après cette date il n'en envoie plus aucun. On pense qu'il a coulé, le 23 Avril 1943, près d'Oran pour raisons inconnues. Il n'y a aucun survivant.
Navire(s) coulé(s)
- 1 endommagé -
09 Décembre 1942 à 23h30 : H.M.S. "Porcupine" (destroyer d'escorte de 1540 tonnes), carreau CH 8182, torpilles - 36°40'N 00°04'O - (2)
Date de perdition
Après le 19 Avril 1943
Causes
Causes inconnues
Méditerranée, ≈ dans le Nord d'Oran
Victimes
48 victimes, aucun survivant
Notes
1) Trois torpilles sont tirées, d'après Frederick L.J. PETERS qui se trouve sur le bâtiment-dépôt lui en voit quatre, deux passent devant la proue, une se perd sur l'arrière du destroyer et la dernière touche le "Porcupine". Le destroyer est touché dans la salle des machines bâbord, tuant tout l'équipage du local. Le navire commence à couler alors qu'un navire de sauvetage s'approche de lui. Le "Porcupine" a sa poupe inondée et est sur le point de se retourner. Le navire est pris à la remorque et des pompes électriques commencent à lutter contre les voies d'eau. Finalement le destroyer est échoué à Arzew. Son arrière est déclaré totalement perdu. Il ensuite coupé en deux et les deux parties sont remorquées vers Portsmouth où elles deviennent des bateaux-bases le H.M.S. "Pork" et le H.M.S. "Pine" jusqu'à Mai 1946. Ils sont alors ferraillés à Plymouth. (Source: U-BOATS IN THE MEDITERRANEAN 1941-1944 de Lawrence Paterson).
2) L'U-602 entend deux détonations après un temps de course de 2min. Le "Porcupine" atteint Gibraltar mais il est mis plus tard ferraillé.
Carte de la Kriegsmarine




U-Boote

Homepage