H.M.S. "Edinburgh" (C 16)


Impérial War Museum


Type
Croiseur léger
Chantiers de construction
Swan Hunter Shipyard à Newcastle upon Tyne
Mise sur cale le 30 Décembre 1936
Lancé le 31 Mars 1938
Mise en service le 06 Juillet 1939
Caractéristiques techniques
Longueur : 187 mètres
Largeur : 19,30 mètres
Tirant d'eau : 6,5 mètres à pleine charge
Déplacement : 10550 tonnes standard
Déplacement : 13175 tonnes à pleine charge

4 x ligne d'arbre
4 x turbines à engrenages Parsons
4 x chaudière Admiralty timbrées à 21 kg/cm²
Blindage 125 mm maximum
Puissance
80000 CV
Gas-oil
2375 tonnes
Vitesse maxi
32,25 nœuds
Autonomie
9800 nautiques à 15 nœuds
Armement
4 tourelles triples de 152 mm (2 à l'avant et 2 à l'arrière)
12 canons de 102 mm en tourelles doubles
16 canons A.A. Bofors de 40 mm
6 tubes lance-torpilles de 533 mm
1 catapulte et 3 hydravions (2 selon une autre source) Walrus
Radars
Alerte aérienne : 1 HA.DCT
Recherche aérienne : Type 284/286
Recherche en surface : Type 273 et Type 271
Radars de tir : Type 285 et Type 282
Equipage
850 hommes

Dès son lancement il est rattaché au 18th Cruiser Squadron à Scapa Flow.
Il est affecté à des patrouilles entre les îles Féroé et l'Islande.
En 1939 il est transféré au 2nd Cruiser Squadron. Le 16 Octobre 1939, il se trouve à Rosyth lors du premier bombardement de la "Luftwaffe" sur le port. Il subit quelques dommages mais aucun coup direct.
Le 23 Octobre 1939, il quitte Rosyth pour escorter les convois allant à Narvik.
Il part à la recherche du "Scharnhost" lorsque le H.M.S. "Rawalpindi" est coulé, le 23 Novembre 1939. La recherche reste vaine.
Il continue l'escorte des convois.
Le 18 Mars 1940, il entre en carénage sur les rives de la Tyne et cela jusqu'au 28 Octobre 1940. Il rejoint ensuite le 18th Cruiser Squadron à Faslane.
Il escorte le convoi WS 4B jusqu'à Freetown (Sierra Leone). Il rentre à Scapa Flow le 12 Novembre 1940.
En Décembre 1940, il fait partie d'une force d'intervention avec les destroyers H.M.S. "Cossack", "Echo", "Electra" et "Escapade" à la recherche de bâtiments allemands. N'ayant rien trouvé, l'Edinburgh rentre au port juste la veille du nouvel an.
Pendant l'hiver 1940, il participe à plusieurs opérations avec la Home Fleet. Avec entre autres l'Opération Claymore, qui permet une incursion alliée sur les îles Lofoten, le 04 Mai 1941.
En 1941, il escorte le convoi WS 7 allant au Moyen-Orient. Il revient à Scapa Flow, le 15 Avril 1941 après un ravitaillement à Gibraltar.
Il couvre pendant la même période une opération de mouillage de mines sur les côtes danoises.
Il participe également à la chasse du "Bismarck", sans succès. Il patrouille ensuite dans le Golfe de Gascogne. Le 22 Mai 1941, il arraisonne le bâtiment allemand S.S. "Lech". Il persuade son commandant de lui donner la position du "Bismarck", mais ne le trouve pas...
Le 01 Juin 1941, il reçoit l'ordre de rejoindre le H.M.S. "Hermione" qui patrouille dans le détroit du Danemark. A la fin du mois, il reçoit l'ordre d'escorter le convoi WS 9B.
Il se trouve à Gibraltar en Juillet 1941. Il arrive à Malte le 24 Juillet 1941.
Le 25 Juillet 1941, il est attaqué à la torpille par un bombardier allemand, mais n'est pas touché. Il fait route ensuite vers la Clyde.
En Août 1941, il escorte le convoi WS 10 vers l'Afrique du Sud.
Fin Septembre 1941, il escorte un convoi vers Malte et arrive le 28 Septembre 1941 à La Valette.
Il rejoint ensuite Gibraltar, qu'il quitte le 01 Octobre 1941 avec des prisonniers de guerre à son bord en direction de la Clyde.
Après quelques réparations à Faslane, il rejoint la Home Fleet pour des patrouilles dans la zone de l'Islande.
En Décembre 1941, il participe à l'escorte des convois QP 9 et PQ 13.
En Janvier 1942, il entre en carénage sur les rives de la Tyne et cela jusqu'au 04 Mars 1942. Il patrouille ensuite entre les îles Féroé et l'Islande.
Il escorte deux convois le QP 14 et le PQ 13 vers l'Union Soviétique. Il est de retour à Scapa Flow le 28 Mars 1942.
Le 08 Avril 1942, il quitte Scapa Flow pour escorter le convoi PQ 14 vers l'Union Soviétique. Il amène avec lui les tôles de rechange pour le H.M.S. "Trinidad", à Polyarnoë. Ce convoi est escorté par six destroyers, quatre corvettes et l"Edinburgh". Sur 24 navires marchands du convoi, seize retourne en Islande à cause du mauvais temps ou de présence de glace. Le 16 Avril 1942 à 14h45, dans le carreau AC 4157, l'U-403, un Type VII-C commandé par le K.L. Heinz-Ehlert CLAUSEN coule à l'aide de deux torpilles le cargo à vapeur britannique de 6985 tonnes : "Empire Howard" - 73°48'N 21°50'E - (près de la presqu'île de Kola). Le 17 Avril 1942 à 17h37, dans le carreau AC 5198, l'U-376, un Type VII-C commandé par le K.L. Friedrich-Karl MARKS tire trois torpilles sur l"Edinburgh", à l'Est-Sud-Est de l'îles aux Ours, mais le rate. Les huit navires survivants arrivent le 19 Avril 1942 à Mourmansk.


Impérial War Museum

L"Edinburgh" (Cdt FAULKNER) avec à son bord l'Amiral BONHAM-CARTER, sur la route du retour vers la Grande-Bretagne escorte le convoi QP 11 (ex PQ 14) de 13 navires marchands. Le 30 Avril 1942, l'U-436, un Type VII-C commandé par le K.L. Günter SEIBICKE lui lance quatre torpilles mais le rate. Le même jour à 16h18, dans le carreau AC 5519, l'U-456, un Type VII-C commandé par le K.L. Max Martin TEICHERT lui tire également quatre torpilles. Une touche la poupe arrachant le gouvernail et l'autre le compartiment de la chaudière avant. - 73°09'N 32°45'E -


Impérial War Museum

Deux destroyers anglais et deux soviétiques restent avec lui. Les deux britanniques tentent de frapper des remorques, mais elles cassent tour à tour. L'U-456 le suit et garde le contact pour donner sa position aux destroyers partis à sa recherche.
Le 01 Mai 1942 il est pris en remorque par un remorqueur soviétique pas assez puissant. Ils naviguent à 3 nœuds !!!
Il est attaqué par trois destroyers allemands (Z 24, Z 25 et le "Schoemann") près de la presqu'île de Kola.


Impérial War Museum

Le Z 24 le touche avec une torpille.

Impérial War Museum

Le 02 Mai 1942 à 06h00, le "Hermann Schoemann" retrouve l"Edinburgh". Ce dernier ouvre le feu sur le destroyer allemand, le touchant si gravement que son équipage est obligé de l'abandonner et de le saborder. Le 02 Mai 1942, le Z 25 lui lance quatre torpilles. Une seule le touche. L'équipage britannique est obligé de l'abandonner. C'est le dragueur de mines H.M.S. "Harrier" qui recueille les survivants.
Le 03 Mai 1942 le destroyer britannique H.M.S. "Foresight" lui tire le coup de grâce - 71°51'N 35°10'E -
Il coule avec 5 tonnes (4,5 tonnes selon une autre source) d'or soviétique (465 lingots) pour paiement des fournitures américaines livrées par les convois alliés.
L"Edinburgh" a perdu lors des attaques, 56 hommes d'équipage et 2 officiers.



gauche milieu

Homepage